• 5 février 2020

    L’INSPQ en collaboration avec la Direction de la prévention des ITSS du MSSS et Stéphane Roy, médecin-conseil en maladies infectieuses et gestion des menaces à la Direction de santé publique de la Montérégie, a présenté les 6 et 16 décembre dernier, une activité visant à faire connaître les nouveautés de la mise à jour 2019 du Guide québécois de dépistage des ITSS et des outils Intervention préventive relative aux ITSS qui impliquent un changement de pratique. L'enregistrement du webinaire tenu le 16 décembre 2019 est maintenant disponible sur l'Environnement Numérique d'Apprentissages (ENA).

  • 29 janvier 2020

    Partage de connaissances accessible à tous

    L’Institut universitaire sur les dépendances (IUD) est un établissement du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal dont le mandat provincial vise le développement de connaissances dans le domaine des dépendances, l’accompagnement et le soutien, par la recherche, des milieux cliniques pour le développement de pratiques de pointe, la diffusion et le partage des connaissances issues de la recherche et des données probantes, ainsi que la contribution à la formation des intervenants du réseau de la santé et des organismes partenaires. Une chaîne YouTube a été créée comme canal de communication et de transfert de connaissances afin de diffuser les plus récentes connaissances issues des recherches en dépendances et de les rendre accessibles au plus grand nombre de personnes. 

  • 23 janvier 2020

    L’organisme Bras Outaouais-Prévention et intervention en VIH et consommation sécuritaire a lancé Sex’Info en novembre 2019. Ce service permet à la population de poser des questions sur la sexualité en toute confidentialité et d’obtenir des réponses rapidement. Mme Anne Castonguay, directrice adjointe du Bras Outaouais, nous a renseigné sur ce projet et son développement.

  • 15 janvier 2020

    Mise à jour de l’avis du CALI « Analyses de laboratoire recommandées lors du dépistage des infections à Chlamydia trachomatis et à Neisseria gonorrhoeae »

    L’Institut national de santé publique du Québec a publié la mise à jour de l’avis du Comité sur les analyses de laboratoire en lien avec les ITSS (CALI), l’avis « Analyses de laboratoire recommandées lors du dépistage des infections à Chlamydia trachomatis et à Neisseria gonorrhoeae ».

    Cette mise à jour actualise les recommandations initiales de 2013 et permet au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) d’appuyer les recommandations du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang.

  • 7 janvier 2020

    Un moyen d’apprentissage pratique pour aider à la prise en charge des personnes atteintes d’hépatite C

    Le Québec dispose de tous les moyens pour éliminer l’hépatite C  comme menace à la santé publique: des outils diagnostiques non invasifs et un accès universel à un traitement qui permet aux personnes atteintes de guérir complètement de leur infection en trois mois. Le traitement de l'hépatite C  requière la collaboration de tous et n’est plus confiné aux services tertiaires. Au contraire, il importe d’offrir des traitements dans les services de premières lignes pour joindre les personnes les plus touchées par le VHC notamment les personnes qui font usage de drogues par injection, les personnes incarcérées et les personnes autochtones.

Pages

Souscrire à