Aviso científico

Écrit exprimant la position officielle de l’INSPQ sur une question de santé publique. Endossé par les autorités de l’Institut, le document expose le savoir existant sur cette question et propose aux acteurs de santé publique des voies d’action pour la protection et l’amélioration de la santé de la population.

  • 11 Diciembre 2014

    Cette fiche présente une mise à jour des recommandations du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) sur les mesures de prévention et de contrôle de la maladie à virus Ebola pour les hôpitaux du Québec. Les caractéristiques de l'évolution de l'épidémie en Afrique de l'Ouest corroborent la notion de transmission par contact et par gouttelettes. La transmission par voie aérienne, entre autre lors des activités générant des aérosols (AGA), demeure théorique. Toutefois, tenant compte de la létalité élevée et de la contamination de l'environnement par les liquides organiques (sang, vomissements, selles, etc.), le CINQ recommande un niveau de mesures plus élevé. Cette mise à jour tient compte des dernières recommandations émises par les Centers for Disease Control and...

  • 17 Octubre 2014

    Les recommandations formulées dans le présent document proviennent d'un comité d'experts québécois et concernent l'évaluation et le suivi des soignants (professionnels de la santé ou étudiants) infectés par le virus de l'hépatite C (VHC), en vue d'être utilisées par le Service d'évaluation des risques de transmissions d'infections hématogènes (SERTIH). Ces recommandations serviront de référence aux experts siégeant sur les différents comités d'évaluation du SERTIH et seront utilisées avec discernement, laissant place au jugement professionnel des experts en fonction du dossier soumis. Comme ces recommandations peuvent avoir à être actualisées en fonction de l'évolution de la connaissance scientifique, ce document de référence sera mis à jour tous les deux ans ou plus fréquemment, si...

  • 12 Agosto 2014

    Le Comité sur l'immunisation du Québec recommande que le calendrier de vaccination comportant deux doses espacées de 6 mois soit celui utilisé pour les filles et les garçons âgés de 9 à 13 ans inclusivement. Pour les jeunes de 9 à 13 ans qui ont reçu une seule dose du vaccin, la deuxième dose (espacée de 6 mois) devrait être administrée avant qu'ils atteignent l'âge de 15 ans. Dans le cas contraire, et pour toutes les personnes débutant leur vaccination à l'âge de 14 ans et plus, elles devront recevoir 3 doses.

  • 25 Julio 2014

    À la lumière des nouvelles connaissances disponibles depuis la publication de l'avis scientifique original (mai 2013) et des résultats obtenus grâce à la mise en place d'un plan d'intervention gouvernemental de protection de la population contre le VNO en 2013, l'INSPQ soumet au MSSS des recommandations pour éclairer la prise de décision sur la gestion du risque de transmission du VNO pour 2014.

    Tel qu'indiqué dans l'avis scientifique original, il est important de prendre note que le présent addenda ne traite pas des risques et des interventions pour la transfusion de sang et la transplantation de tissus et d'organes. De même, les risques et les interventions pour des sous-groupes spécifiques (ex. les femmes enceintes ou qui allaitent et les travailleurs des secteurs forestiers...

  • 20 Junio 2014

    In 2007, the Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) recommended an extended schedule exclusively for immunization against the human papilloma virus (HPV) starting in grade 4 (0, 6, 60 months); the committee also stated that the third dose should be administered “if judged necessary.” Since the introduction of the Québec HPV immunization program in 2008, similar programs (two doses administered six months apart and a possible third dose if necessary) have been introduced in Mexico and British Columbia. In 2012, the committee of immunization experts in Switzerland recommended for pre-adolescents a schedule comprising two doses administered six months apart. In recent years, a number of studies have been published on the immunogenicity of HPV vaccines administered according to...

  • 5 Junio 2014

    Faits saillants

    • La maladie de Lyme est en émergence au Québec. Le nombre de cas humains déclarés est passé de 2 cas en 2004 à 42 cas en 2012. En 2013, 136 cas ont été déclarés dont 68 acquis au Québec, principalement en Montérégie.
    • Le nombre total de tiques Ixodes scapularis reçues en 2013 est en augmentation. Le nombre de nymphes d'I. scapularis soumises était de 68 alors qu'il ne dépassait pas 18 annuellement les années précédentes.
    • La surveillance active réalisée dans le cadre de plusieurs projets de recherche menés par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), l'Université de Montréal et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) en 2007-2008 et en 2010-2012 a permis d'identifier 13 sites...
  • 22 Abril 2014

    Depuis la dernière éclosion d'infections invasives à méningocoque (IIM) causée par un clone virulent de sérogroupe C entraînant une campagne de vaccination de masse avec un vaccin conjugué (en 2001), ainsi que la mise en œuvre d'un programme d'immunisation de routine des enfants (en 2002) et des adolescents (en 2013), la grande majorité des IIM au Québec sont causées par des souches de sérogroupe B (IIM-B). Le Québec est la province canadienne où l'incidence des IIM-B est la plus élevée et il existe des disparités dans les taux d'incidence au niveau régional. En 2003, un clone particulier de sérogroupe B, ST-269, a été identifié au Québec et s'est propagé d'abord chez les adolescents et les jeunes adultes pour ensuite atteindre les jeunes enfants. Actuellement, ce clone représente une...

  • 17 Diciembre 2013

    Chaque année, les urgences du Québec reçoivent plus de 3 millions de patients qui arrivent sur pieds ou par ambulance, incluant plusieurs cas d'infections transmissibles. Au Québec, des documents de référence sont disponibles à propos de l'organisation et l'aménagement des urgences. Toutefois, peu de recommandations visant la prévention et le contrôle des infections (PCI) adaptées pour la pratique dans un contexte de soins d'urgence sont actuellement disponibles dans la littérature.

    Le présent document s'inscrit dans le cadre de l'action 8 du Plan d'action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales 2010-2015 du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Il vise à émettre des recommandations quant à la PCI dans les urgences des milieux hospitaliers...

  • 17 Diciembre 2013

    Divider curtains are often used in health care settings to surround patient’s bed and provide privacy. Many factors contribute to the concern that these curtains are a potential source for the transmission of pathogenic microorganisms: 1) caregivers and patients touch curtains frequently; 2) in some settings, curtains are not often cleaned or changed; 3) health care workers and patients who handle curtains do not necessarily cleanse their hands before (or after) touching them.

    In May 2011, the Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) was asked to provide its opinion on the frequency of cleaning and the precautions to be taken to ensure the safe handling of divider curtains. The purpose of this document is to review the evidence on the role of divider curtains in...

  • 12 Noviembre 2013

    Dans le contexte de mise en oeuvre d'une nouvelle norme, qui incite les entreprises à instaurer de nouvelles mesures de conciliation travail-famille (CTF), appliquée par le Bureau des normes du Québec, et après plus d'une dizaine d'années d'efforts soutenus du gouvernement québécois en matière de conciliation travail-famille, il est apparu nécessaire de documenter davantage les politiques inspirantes de CTF implantées ailleurs dans le monde.

    L'objectif du présent avis est de contribuer à la réflexion autour de pistes d'action prometteuses en matière de conciliation travail-famille ayant une incidence positive sur la santé des parents travailleurs. Pour ce faire, l'avis se fonde sur trois types de données, soit : des informations statistiques sur la conciliation travail-famille...

Páginas

Suscribirse a Aviso científico