Aviso científico

Écrit exprimant la position officielle de l’INSPQ sur une question de santé publique. Endossé par les autorités de l’Institut, le document expose le savoir existant sur cette question et propose aux acteurs de santé publique des voies d’action pour la protection et l’amélioration de la santé de la population.

  • 21 Mayo 2015

    A more recent publication based on new studies has just been issued by the Ministère de la Santé et des Services sociaux. This update is titled «L'effet du traitement des personnes vivant avec le VIH sur le risque de transmission sexuelle de l'infection» (The impact of treating people living with HIV on the risk of sexual transmission of the infection) can be found here: http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002173/ (french only).

    The CITSS working group was mandated to assess the effect of undetectable viral load on HIV transmission risk in order to support updating the Estimation du risque associé aux activités sexuelles , a resource...

  • 6 Mayo 2015

    L'objectif de ce document est d'élaborer des recommandations québécoises concernant l'évaluation et le suivi des soignants infectés par le virus de l'hépatite B et qui serviront de référence aux experts des comités d'évaluation du Service d'évaluation des risques de transmission d'infections hématogènes (SERTIH). Ces recommandations permettent d'encadrer la pratique d'actes à risque de transmission (ART) du soignant. Le Comité scientifique SERTIH VHB a été constitué afin d'émettre des recommandations.

    Les principales recommandations du comité scientifique sont :

    • les résultats de charge virale seront exprimés en unité internationale par millilitre (UI/mL);
    • en regard des recommandations retrouvées dans certains pays et compte tenu des mesures préventives...
  • 29 Abril 2015
    • Le virus Chikungunya (CHIK) est un arbovirus transmis aux humains par la piqûre des moustiques Ae. Aegypti et Ae. Albopictus, les mêmes espèces qui sont impliquées dans la transmission des virus de la dengue, de la fièvre jaune, et du Nil occidental, entre autres.
    • Les principaux symptômes de l'infection par le virus CHIK sont la fièvre aiguë et des arthralgies sévères. Les symptômes articulaires peuvent persister pendant des mois ou des années. La majorité des cas sont symptomatiques.
    • Le premier cas de transmission autochtone du virus CHIK dans les Amériques a été déclaré dans les Caraïbes sur l'île de Saint-Martin en décembre 2013 et aux États-Unis en Floride en juillet 2014.
    • L'exposition à des moustiques infectés est le principal...
  • 25 Marzo 2015

    Every year, over 3 million patients, including many cases of transmissible infections, arrive at Québec's emergency departments on foot or by ambulance. In Québec, reference documents are available on emergency department organization and design. However, at present, there are few recommendations for infection prevention and control (IPC) in the literature that focus on practice in an emergency care setting.

    This document has been prepared in connection with Action 8 of the Ministère de la Santé et des Services sociaux' (MSSS) Plan d'action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales 2010-2015 [2010-2015 Action plan for healthcare-associated infections prevention and control]. Its purpose is to make recommendations for IPC in the emergency departments of...

  • 25 Marzo 2015

    Dans le cadre de la mise à jour du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), le Service de lutte contre les ITSS du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mandaté l'Institut national de santé publique du Québec pour réviser la littérature et formuler des recommandations concernant les analyses de laboratoire à effectuer dans un contexte de dépistage de la syphilis.

    • Le spécimen utilisé pour le dépistage de la syphilis est le sang, prélevé par ponction veineuse, dans le but d'effectuer une sérologie.
    • La période fenêtre pour la syphilis est de trois mois, peu importe le type de test utilisé au laboratoire (tréponémique ou non-tréponémique).
    • L'analyse de biologie médicale...
  • 14 Enero 2015

    Depuis mars 2014, une importante épidémie de maladie à virus Ebola, sévit en Afrique de l'Ouest. Bien que le risque d'importation de la maladie soit faible, il ne peut pas être exclu. Les recommandations formulées dans le présent document constituent un avis d'experts, fondé sur les connaissances actuelles au sujet du risque encouru par les femmes enceintes atteintes de la maladie à virus Ebola. Le présent avis se base principalement sur le document du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ, 2014), portant sur les mesures de prévention et de contrôle de la maladie à virus Ebola pour les hôpitaux du Québec. Il tient également compte de publications sur le sujet ainsi que des recommandations des principaux organismes internationaux, qu'il s'agisse de descriptions de cas,...

  • 11 Diciembre 2014

    Cette fiche présente une mise à jour des recommandations du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) sur les mesures de prévention et de contrôle de la maladie à virus Ebola pour les hôpitaux du Québec. Les caractéristiques de l'évolution de l'épidémie en Afrique de l'Ouest corroborent la notion de transmission par contact et par gouttelettes. La transmission par voie aérienne, entre autre lors des activités générant des aérosols (AGA), demeure théorique. Toutefois, tenant compte de la létalité élevée et de la contamination de l'environnement par les liquides organiques (sang, vomissements, selles, etc.), le CINQ recommande un niveau de mesures plus élevé. Cette mise à jour tient compte des dernières recommandations émises par les Centers for Disease Control and...

  • 17 Octubre 2014

    Les recommandations formulées dans le présent document proviennent d'un comité d'experts québécois et concernent l'évaluation et le suivi des soignants (professionnels de la santé ou étudiants) infectés par le virus de l'hépatite C (VHC), en vue d'être utilisées par le Service d'évaluation des risques de transmissions d'infections hématogènes (SERTIH). Ces recommandations serviront de référence aux experts siégeant sur les différents comités d'évaluation du SERTIH et seront utilisées avec discernement, laissant place au jugement professionnel des experts en fonction du dossier soumis. Comme ces recommandations peuvent avoir à être actualisées en fonction de l'évolution de la connaissance scientifique, ce document de référence sera mis à jour tous les deux ans ou plus fréquemment, si...

  • 12 Agosto 2014

    Le Comité sur l'immunisation du Québec recommande que le calendrier de vaccination comportant deux doses espacées de 6 mois soit celui utilisé pour les filles et les garçons âgés de 9 à 13 ans inclusivement. Pour les jeunes de 9 à 13 ans qui ont reçu une seule dose du vaccin, la deuxième dose (espacée de 6 mois) devrait être administrée avant qu'ils atteignent l'âge de 15 ans. Dans le cas contraire, et pour toutes les personnes débutant leur vaccination à l'âge de 14 ans et plus, elles devront recevoir 3 doses.

  • 25 Julio 2014

    À la lumière des nouvelles connaissances disponibles depuis la publication de l'avis scientifique original (mai 2013) et des résultats obtenus grâce à la mise en place d'un plan d'intervention gouvernemental de protection de la population contre le VNO en 2013, l'INSPQ soumet au MSSS des recommandations pour éclairer la prise de décision sur la gestion du risque de transmission du VNO pour 2014.

    Tel qu'indiqué dans l'avis scientifique original, il est important de prendre note que le présent addenda ne traite pas des risques et des interventions pour la transfusion de sang et la transplantation de tissus et d'organes. De même, les risques et les interventions pour des sous-groupes spécifiques (ex. les femmes enceintes ou qui allaitent et les travailleurs des secteurs forestiers...

Páginas

Suscribirse a Aviso científico