Tabaco

  • 11 Enero 2012

    Le tabagisme constitue l’un des plus sérieux problèmes de santé publique du Québec, causant le décès de plus de 10 000 Québécois chaque année (Rehm et coll., 2006). Dans les pays industrialisés, l’usage du tabac est considéré comme le principal facteur de risque des maladies chroniques les plus meurtrières, soit les maladies cardiovasculaires, les cancers et les maladies respiratoires chroniques (OMS, 2002). Le tabagisme impose donc un lourd fardeau au système de santé ainsi que des coûts sociaux considérables. Soulignons que la majorité des fumeurs souhaitent se libérer de leur dépendance au tabac. En effet, 82 % d’entre eux ont déjà tenté de cesser de fumer (Statistique Canada, 2010).

    Depuis 1994, le gouvernement du Québec lutte avec détermination contre le tabagisme. Le...

  • 5 Enero 2012

    Les fiches sur la surveillance du tabagisme du présent fascicule ont été élaborées dans le but de fournir des données actualisées, fiables et continues sur la cessation tabagique. Elles visent à guider l'élaboration de politiques et de programmes en matière de la lutte contre le tabagisme et de protection des non-fumeurs.

    D’après l’Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire de 2008, un peu plus de la moitié (56 %) des élèves du secondaire du Québec faisant usage de cigarettes (soit environ 49 600 personnes) ont tenté au moins une fois au cours de l’année précédente de renoncer au tabac; 29 % d’entre eux ont d’ailleurs fait plus d’une tentative. Les filles se retrouvent proportionnellement plus nombreuses que les garçons à avoir...

  • 7 Noviembre 2011

    La promotion des produits du tabac dans les points de vente a pris une importance grandissante suite aux restrictions de plus en plus sévères imposées aux formes traditionnelles de publicité telles que les commandites, l’affichage à l’extérieur d’un point de vente, et la publicité dans les médias écrits (Carter, 2003; Dewhirst, 2004; Feighery et collab., 2008; Pollay, 2007). Elle vise à assurer la meilleure visibilité possible aux produits du tabac en les présentant à des endroits stratégiques, sur des étalages attrayants de grande dimension, et en les accompagnant d’affiches voyantes (Dewhirst, 2004; Feighery et collab., 2003; Lavack & Toth, 2006; Pollay, 2007).

    Des études confirment que la promotion des produits du tabac dans les points de vente est associée à l’...

  • 26 Septiembre 2011

    En bref… Qu'est-ce que cette étude nous apprend de plus?

    • Nous savions déjà que les enfants qui ont des personnes significatives qui fument dans leur entourage sont plus à risque de s'initier à l'usage du tabac.
    • Les messages de santé publique qui incitent les parents à ne pas fumer au domicile visent, entre autres, à minimiser l'exposition des enfants à la fumée du tabac ambiante. Les connaissances existantes ne permettaient toutefois pas de savoir dans quelle mesure un domicile avec une règle interdisant de fumer protège également contre l'initiation à l'usage du tabac chez les enfants.
    • La présente étude indique que l'interdiction complète de fumer au domicile protège les enfants n'ayant pas de fumeur dans leur entourage proche, contre...
  • 14 Septiembre 2011

    L’exposition à la fumée de tabac dans l’environnement représente une cause démontrée de cancer chez l’être humain[1]. En 2006, Santé Canada évaluait à approximativement 800 le nombre de décès annuels par cancer du poumon ou maladie cardiovasculaire causés par la FTE, dont 200 provenant du Québec.

    Chez les enfants, les effets de la FTE sur la santé sont particulièrement nocifs, car ils respirent plus rapidement que les adultes et absorbent davantage de substances polluantes en raison de leur petite taille. Des effets néfastes ont été documentés également chez les foetus dont les mères sont en contact avec la FTE. Il a été démontré que la nicotine provenant de la FTE se rend dans le sang maternel et atteint le foetus en traversant le placenta. Ceci entraîne une diminution de la...

  • 9 Septiembre 2011

    Les fiches sur la surveillance du tabagisme du présent fascicule ont été élaborées dans le but de fournir des données actualisées, fiables et continues sur la fumée de tabac dans l’environnement. Elles visent à guider l'élaboration de politiques et de programmes en matière de la lutte contre le tabagisme et de protection des non-fumeurs.

    Au Québec, la dernière décennie a été marquée par une augmentation du nombre de ménages où il est interdit de fumer et une diminution de l’exposition des non-fumeurs à la fumée de tabac dans l’environnement (FTE). En 2009, d’après l’Enquête de surveillance de l’usage du tabac au Canada (ESUTC), les trois quarts (75 %) des Québécoises et des Québécois âgés de 15 ans et plus (soit environ 3 860 400 personnes) vivaient dans un ménage où il était...

  • 7 Septiembre 2011

    Le tabagisme est un facteur de risque considérable pour la santé des fumeurs et des nonfumeurs. Le problème est à ce point important que le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec reconnaît la lutte contre le tabagisme comme une priorité nationale de santé publique. À cet égard, le Programme national de santé publique 2003-2012 (MSSS, 2003) visait initialement à réduire, d’ici 2012 :

    • l’usage du tabac chez les jeunes du secondaire;
    • la proportion des personnes de 15 ans et plus qui font usage du tabac à 18 %;
    • l’exposition à la fumée de tabac dans l’environnement.

    Sa mise à jour en 2008 (MSSS, 2008) a établi de nouvelles cibles à atteindre en ce qui a trait au tabagisme, à savoir réduire :

    • la proportion de fumeurs...
  • 28 Marzo 2011

    Selon le modèle théorique du développement de la dépendance en cinq stades, le fumeur passerait par des étapes successives de préparation, d’essai, d’usage irrégulier, puis d’usage régulier, et enfin de dépendance à la nicotine. Or, plusieurs études s’intéressant à l’expérience des jeunes qui se sont initiés à l’usage du tabac ont constaté que les trajectoires de dépendance émergent déjà avec un usage peu fréquent de la cigarette. Ces études remettent en question la validité du modèle théorique en cinq stades, notamment parce que les symptômes de dépendance à la nicotine apparaissent bien avant que le jeune ne fume sur une base quotidienne, hebdomadaire, ou même mensuelle. Les données de plusieurs études longitudinales récentes indiquent que la dépendance n’est pas tant une conséquence...

  • 18 Noviembre 2010

    Depuis le 31 mai 2006, il est interdit de fumer dans plusieurs lieux publics au Québec dont les restaurants et les bars. La présente étude dresse un portrait des changements survenus au niveau des habitudes tabagiques des fumeurs et anciens fumeurs récents au Québec à la suite de l'entrée en vigueur de cette interdiction en se basant sur un échantillon longitudinal et en utilisant un devis pré-post. Au cours du mois précédant l'entrée en vigueur de l'interdiction, un premier sondage a été mené auprès d'un échantillon de 2 736 répondants, représentatif de la population de fumeurs et d'anciens fumeurs récents (deux ans ou moins) du Québec. Parmi ces répondants, 1 337 fumeurs et anciens fumeurs récents ont participé à un deuxième sondage mené en décembre 2007, soit 18 mois après l'entrée...

  • 6 Octubre 2010
    • Après un déclin relativement constant depuis 1994-1995, l'usage de la cigarette s'est stabilisé en 2006-2007 chez les élèves de la 1re à la 3e année du secondaire, tel qu'indiqué par les données provenant du sondage pancanadien intitulé « Enquête sur le tabagisme chez les jeunes ».
    • À chaque niveau scolaire du cycle d'études secondaires, une plus grande proportion de filles que de garçons sont catégorisées comme étant des fumeurs débutants.
    • À partir de la 2e année du secondaire, la proportion d'élèves rapportant consommer des cigares ou des cigarillos devient supérieure à la proportion d'élèves rapportant consommer des cigarettes.
    • Compte tenu des nouvelles tendances de consommation de produits du tabac chez les élèves...

Páginas

Suscribirse a Tabaco