Drogas y alcohol

  • 9 Mayo 2013

    Les programmes d'échanges de seringues (PES) implantés au Québec permettent de réduire les comportements à risque des personnes utilisatrices de drogues par injection (UDI) par l'adoption de comportements plus sécuritaires. En soutenant l'insertion sociale et la prise en charge des personnes UDI, les PES peuvent contribuer à la sécurité des résidents et des commerçants des quartiers où ils sont implantés.

    Les interventions de prévention mises de l'avant par les PES et les interventions policières destinées au maintien de la paix, de l'ordre et de la sécurité publique ne vont pas toujours de pair et découlent de mandats différents. Quand la concertation entre le milieu de la santé publique et celui de la sécurité publique n'est pas optimale, les interventions de prévention...

  • 4 Marzo 2013

    Les infections par le VIH et par le virus de l'hépatite C (VHC) chez les utilisateurs de drogue par injection représentent un enjeu de santé publique important au Québec.

    Les données les plus récentes du réseau SurvUDI indiquent que la cocaïne demeure la drogue injectée par la plus grande proportion des participants (sauf à Ottawa où les opioïdes médicamenteux rattrapent la cocaïne), suivie par le Dilaudid, l'héroïne, la morphine, l'oxycodone et le crack/freebase. L'injection de certains opioïdes (Dilaudid, oxycodone) a augmenté de façon importante, de même que la consommation de crack/freebase non injecté.

    Après une diminution observée entre 1995 et 2002, le taux d'incidence du VIH est maintenant relativement stable, mais demeure élevé. Le taux d'...

  • 14 Diciembre 2012

    Les centres d'accès au matériel d'injection (CAMI), mis en place au Québec à la fin des années 1980, sont des lieux où les personnes utilisatrices de drogues par injection (UDI) peuvent se rendre pour obtenir du matériel d'injection stérile (seringues stériles, contenants de chauffage/dissolution et filtres (Stéricup), ampoules d'eau et tampons). Ils peuvent aussi y remettre leurs seringues usagées et obtenir des conseils de prévention ainsi que d'autres services psychosociaux. Les statistiques compilées par les responsables des CAMI permettent d'établir un portrait des interventions réalisées sur une période de 12 mois et de suivre l'évolution de la situation au fil des ans grâce à des indicateurs standardisés. Le présent rapport fournit une analyse des statistiques pour la...

  • 25 Julio 2012

    Ce document constitue le troisième et dernier volet de l’état de situation sur l’usage de substances psychoactives (SPA) chez les jeunes Québécois. Le premier volet, paru en 2009, présentait le portrait épidémiologique de la consommation de SPA chez les jeunes de 10 à 24 ans (Gagnon, 2009). Le deuxième, paru en 2010, présentait une mise à jour des connaissances quant aux conséquences pouvant être liées à l’usage de SPA chez les jeunes et aux facteurs qui permettent d’en expliquer l’usage (Gagnon & Rochefort, 2010).

    Le présent volet traite des meilleures pratiques de prévention. Ce document rappelle d’abord les différentes classifications des pratiques de prévention et propose une définition des meilleures pratiques. Certains critères de planification et conditions d’...

  • 13 Junio 2012

    En raison des nombreux effets délétères leur étant associés, l’usage de substances psychoactives constitue une importante problématique de santé publique dans notre société. L’usage de tabac représente toujours la plus importante cause de mortalité évitable au Canada, 17 % de l’ensemble des décès enregistrés en 2002 lui étant attribuables. De plus, 17 % des années potentielles de vie perdues au Canada étaient dues au tabac, comparativement à 6 % pour l’alcool et 2 % pour les drogues illégales. Au Québec, pour la seule année 2002, la consommation de tabac et d’alcool avait généré des coûts directs (soins de santé, procédures judiciaires et autres) et indirects (perte de productivité) dépassant les sept milliards de dollars.

    En dépit des différentes mesures mises en place afin de...

  • 7 Mayo 2012

    Des méfaits individuels et sociaux peuvent être associés à toutes les substances psychoactives (SPA), qu'elles soient légales, prescrites ou illégales. Des méfaits additionnels sont liés aux drogues illégales : marginalisation, activités criminelles, instabilité des politiques internationales liée au marché noir et limites dans l'implantation de programmes de prévention. Les impacts sociaux et de santé ne sont pas seulement associés à l'usage de SPA mais aussi aux politiques et réglementations reliées à ces substances.

    En tant que membre du conseil des médecins hygiénistes en chef pour le Canada, le Dr Alain Poirier, directeur national de la santé publique et sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux, doit contribuer aux travaux qui...

  • 2 Diciembre 2011

    Le présent travail a été réalisé dans le but de mettre à jour les informations portant sur la disponibilité et l’organisation des activités qui concernent l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation foetale (ETCAF), au Québec, en 2010. Basée sur une revue des documents publiés et sur la perception d’informateurs-clés, l’analyse des données a été effectuée à la lumière des recommandations issues d’un état de situation sur le SAF publié par l’Institut national de santé publique du Québec en 2004 (le tableau des recommandations est présenté à l’annexe 1).

    Au cours des dernières années, la problématique de l’alcoolisation foetale a connu de nombreux développements. Différentes actions et recherches ont été réalisées tant pour prévenir les troubles causés par l’alcoolisation...

  • 21 Junio 2011

    La présente étude visait à documenter le phénomène de la consommation d'alcool, de cannabis et d'autres drogues chez les jeunes de 18 à 24 ans qui fréquentent les centres d'éducation aux adultes au Québec et à identifier les facteurs psychosociaux associés à l'intention que pourraient avoir certains de limiter leur consommation d'alcool ou de ne pas consommer du cannabis.

    À cette fin, une collecte de données a eu lieu au printemps 2010. Un total de 545 jeunes adultes choisis au hasard dans neuf centres d'éducation aux adultes de six régions du Québec, a été sollicité pour participer à l'étude. Les jeunes qui ont accepté de participer ont été rencontrés par un membre du personnel de recherche qui leur a expliqué les objectifs de l'étude et les a invités à signer un formulaire de...

  • 5 Julio 2010

    Ce document constitue le deuxième volet de l'état de situation sur la consommation de substances psychoactives (SPA) chez les jeunes Québécois. Le premier volet, paru en 2009, traçait le portrait épidémiologique de la consommation de SPA chez les jeunes de 10 à 24 ans (Gagnon, 2009). Ce deuxième volet permettra de mettre à jour les connaissances quant aux conséquences pouvant être liées à l'usage de SPA chez les jeunes et aux facteurs qui permettent d'en expliquer l'usage. Un troisième et dernier volet fera l'objet d'une publication ultérieure et discutera des meilleures pratiques en matière de prévention.

    Rappelons que cet état de situation s'inscrit dans le cadre d'une entente entre la Direction générale des services sociaux (DGSS) du ministère de la Santé et des Services...

  • 16 Junio 2010

    L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) dépose cette analyse de santé publique portant sur la consommation d'alcool au Québec au ministre de la Santé et des Services sociaux dans le cadre de l'application de l'article 54 de la Loi sur la santé publique.

    La présente analyse s'inscrit dans la lignée des études effectuées en la matière par l'INSPQ depuis 2003. Jusqu'à ce jour, les travaux réalisés ont porté sur l'évolution de la consommation moyenne d'alcool et sur les pratiques commerciales de la Société des alcools du Québec (SAQ). C'est la première fois que l'INSPQ présente un portrait d'ensemble sur la consommation d'alcool et la santé publique pour soutenir les débats sur l'évolution des politiques dans ce domaine.

    Le but de cette analyse est de rendre...

Páginas

Suscribirse a Drogas y alcohol