Salud de los aborígenes

  • 9 Enero 2008

    Ce résumé traite de la santé des femmes inuites du Nunavik ainsi que de la santé sexuelle des hommes et des femmes telle qu’elle a été rapportée lors de l’Enquête de santé auprès des Inuits du Nunavik en 2004. Les résultats portent sur les pratiques préventives des femmes en matière de santé – notamment les techniques de dépistage du cancer du col utérin et du sein, leur comportement pendant la grossesse ainsi que l’état de santé de leurs os. Ce résumé s’intéresse par ailleurs aux comportements sexuels préventifs des hommes et des femmes tels que le nombre de partenaires sexuels au cours de la dernière année et l’utilisation de méthodes contraceptives.

    Plus de quatre femmes inuites adultes sur cinq avaient subi un test PAP au cours des deux années précédant l’enquête (82 %), et...

  • 9 Enero 2008

    The Inuit of Nunavik are exposed to metals and persistent organic pollutants (POPs) that are carried from southern to northern latitudes by oceanic and atmospheric transport and biomagnified in Arctic food webs. As the Inuit traditional diet comprises large amounts of tissues from marine mammals, fish and terrestrial wild game, the Inuit are more exposed to these contaminants than populations living in southern regions. Mercury and lead mainly affect the nervous system and can cause cognitive, behavioural and motor impairment in children and adults. The major health risk associated with cadmium is renal toxicity, whereas chronic exposure can also cause anemia, bone loss and cardiovascular disease. The objectives of this study, conducted within the framework of the Nunavik Inuit Health...

  • 9 Enero 2008

    Initial observational studies presented the Inuit as a population particularly protected against cardiovascular diseases (CVD), the plague of developed countries. However, because of the abandonment of traditional lifestyles, and the high prevalence of some risk factors (such as smoking 73% and obesity 19%), conclusions from the 1992 Santé Québec health survey of the Inuit population from Nunavik anticipated an increase in CVD. Twelve years later, the Nunavik Inuit Health Survey 2004 produced a new portrait of the health of this Inuit population in order to determine, among other health conditions, the prevalence of CVD and diabetes as well as their corresponding risk factors, and to assess the evolution of these health outcomes since 1992.

    In this major health study, 1056...

  • 9 Enero 2008

    Physical activity

    The physical demands associated with daily activity have decreased considerably during the 20th century, particularly in industrialized countries, and Aboriginal populations living in these regions have not been spared from this phenomenon. Thus, as is the case for the rest of the population, leisure time physical activity has become an important avenue for maintaining a desirable level of physical activity.

    The vast majority of the Nunavik population, especially women, is sedentary during their free time, and this is true regardless of age for both genders (15-17 years: 59% and 18 years and over: 69%). Less than one person in seven (14%) among those aged 15 to 17 years, and one out of five (18%) among people aged 18 years and over,...

  • 9 Enero 2008

    In Nunavik, common practices such as the consumption of untreated water and raw game may promote exposure to pathogenic agents responsible for zoonoses, infections that may be transmitted from animals to humans, as well as for food-borne and water-borne infections. As part of the 2004 Nunavik Inuit Health Survey, information was gathered to depict the supply of drinking water and to determine the prevalence of certain infections among the Inuit population, including gastroenteritis.

    The results reveal that the region and socioeconomic characteristics (age, education and revenue) of the main respondents (n = 521) were associated with the supply of drinking water in households (source of drinking water, type of treatment used in the house and frequency of cleaning the domestic...

  • 9 Enero 2008

    Nombreux sont les membres de la communauté inuite à s’être montrés préoccupés par l’accroissement de la violence dans les maisons et les rues du Nunavik. Très peu de choses étaient jusqu’à présent connues au sujet de la prévalence des comportements violents au Nunavik. L’objectif de ce résumé est de fournir des données actuelles sur la violence physique au Nunavik, sur les caractéristiques des adultes qui en sont affectés et l’origine des agresseurs. Des données descriptives sur les crimes contre les biens sont aussi rapportées dans ce résumé.

    Au cours de l’Enquête de santé auprès des Inuits du Nunavik menée à l’automne 2004, 969 personnes de plus de 15 ans ont répondu à un questionnaire sur la violence physique et la violence dans la communauté. Au total, 53 % des répondants,...

  • 9 Enero 2008

    Les Autochtones affichent en général des taux plus élevés de décès et d’hospitalisation à la suite d’un traumatisme que le reste de la population. Pour les périodes de 1991 à 1993 et de 1997 à 1998, les résidents du Nunavik se distinguaient de l’ensemble des Québécois par un taux de décès et d’années potentielles de vie perdue beaucoup plus élevé à la suite d’un traumatisme (intentionnel ou non). Les Inuits du Nunavik ont aussi des taux d’hospitalisation plus élevés à la suite de traumatismes que l’ensemble des autres Québécois; les chutes, les accidents automobiles hors route, les tentatives de meurtre et les tentatives de suicide en sont les causes les plus fréquentes. Ce résumé présente les résultats de l’Enquête de santé auprès des Inuits du Nunavik pour les blessures et la...

  • 9 Enero 2008

    Les notions de santé mentale et de bien-être varient selon les valeurs culturelles. Pour les Inuits, ces valeurs comprennent le respect et le soin des autres au sein de la famille élargie et de la communauté, de même que le respect et le soin de la terre, des animaux et de l’environnement. Chez les Inuits, une personne saine accorde tout à la fois de l’importance à l’autonomie et à l’interdépendance. Les individus sains font preuve d’adaptation dans leur capacité à résoudre des problèmes par l’innovation et la débrouillardise, et dans leur capacité à travailler avec les autres autour d’une cause commune.

    L’augmentation de certains problèmes de santé mentale au cours des dernières années, particulièrement évidente dans la prévalence élevée du suicide chez les jeunes, est aujourd...

  • 9 Enero 2008

    Le territoire du Nunavik est une région éloignée qui se distingue par une forte proportion de jeunes au sein de sa population, ainsi que des conditions de logement différentes de celles qui existent ailleurs au Québec. L’Enquête de santé auprès des Inuits du Nunavik menée en 2004 a révélé que 40 % des Inuits ont moins de 15 ans. La taille moyenne des ménages est de 4,7 personnes, ce qui représente près du double de ce que l’on retrouve ailleurs au Québec. La plupart des Inuits partagent leur logement avec d’autres membres de leur famille étant donné le nombre élevé de naissances et la rareté des logements dans la région ; très peu d’entre eux vivent seuls, quel que soit leur état matrimonial. Les ménages composés de plusieurs familles représentent 31 % des ménages du Nunavik.

    ...

  • 23 Mayo 2007

    La communauté crie d'Oujé-Bougoumou est située à environ 60 kilomètres à l'ouest de Chibougamau et compte 622 résidants. Il existe pour cette communauté une exposition potentielle à des substances toxiques résultant de la présence de résidus miniers laissés, au milieu des années 1950, par une activité minière importante.

    Confronté à cette exposition potentielle, le Grand Conseil des Cris a commandé une étude portant sur la contamination environnementale, étude qui a été réalisée par Christopher L. Covel de CL COVEL PG LLC et Roger D. Master du Dartmouth College, Hanover, New Hampshire. Cette dernière a révélé la mobilisation d'éléments toxiques présents dans les résidus miniers et a suggéré la présence d'effets sur la santé humaine.

    Le rapport produit dans le cadre de...

Páginas

Suscribirse a Salud de los aborígenes