Programa y políticas públicas

  • 17 Marzo 2011

    Les liens entre la pauvreté et la santé sont connus (Phipps, 2003) et les inégalités de santé qui en découlent sont persistantes (Whitehead et Dalhgren, 2007) : « Les groupes de population dont les bilans de santé sont les plus négatifs sont tous dans des situations de pauvreté matérielle et de défavorisation sociale » (De Koninck et al., 2008). En ce sens, de nombreux analystes considèrent la pauvreté comme un des déterminants principaux de la santé.

    En 2002, le gouvernement du Québec a adopté la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale (L.R.Q., c. L-7). Cela s'inscrit dans une législation pertinente pour la santé publique puisqu'elle est un exemple d'une politique publique favorable à la santé.

    Cette série de notes documentaires présente l'...

  • 7 Marzo 2011

    Les politiques publiques des différents secteurs gouvernementaux peuvent influencer, directement ou indirectement, la santé de la population. Qu’il s’agisse de politiques en matière de transport, d’environnement, de revenu, d’éducation, de garderie, ou encore de logement social, celles-ci peuvent avoir des répercussions sur les déterminants de la santé. Par conséquent, les décideurs gouvernementaux sont de plus en plus interpellés afin d’adopter des politiques favorables à la santé, c’est-à-dire des politiques qui ont intégré une préoccupation à l’égard de la santé de la population.

    Adopter des politiques favorables à la santé est toutefois complexe. D’une part, il peut subsister bien des incertitudes quant aux effets potentiels des politiques. D’autre part, il n’y a pas...

  • 7 Marzo 2011

    Public health actors are increasingly being called upon to base their decisions on the best available knowledge. Various knowledge translation strategies have therefore been proposed as a means of drawing together the world of research with that of decision making (Mitton et al., 2007).

    Yet, knowledge translation still faces many challenges: research is not always valued as an input in the decision-making process; research is not always relevant to the issues faced by public health actors; research is not simple to use or the findings are not always effectively communicated; and research is in competition with many other factors that influence decision making (Lavis, 2008).

    The use of deliberative processes appears to be a promising strategy for overcoming...

  • 7 Marzo 2011

    Public policies of various governmental sectors can influence, directly or indirectly, the health of the population. Whether they be policies related to transportation, environment, income, education, child-care, or social housing, these can all impact the determinants of health. As a consequence, decision makers are increasingly being called to adopt healthy public policies; that is, policies which have integrated a preoccupation with population health.

    However, adopting healthy public policies is complex. On the one hand, there are many uncertainties as to the potential effects of specific policies on health. On the other, there is often no consensus among civil society, experts and decision makers, as to which policies should be privileged. Indeed, the different actors who...

  • 7 Marzo 2011

    Les acteurs de santé publique sont de plus en plus interpellés afin que leurs décisions soient informées par les meilleures connaissances disponibles. Diverses stratégies d’application des connaissances sont donc proposées afin de rapprocher le monde de la recherche et celui de la prise de décision (Mitton et al., 2007).

    L’application des connaissances fait encore face à bien des défis : la recherche n’est pas toujours valorisée comme input à la prise de décision; la recherche n’est pas toujours pertinente pour répondre aux enjeux des acteurs de santé publique; la recherche n’est pas simple à utiliser ou n’est pas toujours communiquée de façon efficace; et la recherche est en compétition avec de nombreux autres facteurs qui influencent la prise de décisions (Lavis, 2008)....

  • 27 Enero 2011

    Les processus délibératifs, comme les jurys de citoyens, les conférences de consensus ou les scrutins délibératifs, sont de plus en plus utilisés pour impliquer les citoyens et d’autres parties intéressées afin d’éclairer le processus de développement des politiques publiques et ainsi résoudre des problèmes de santé publique (Scutchfield et al., 2006; Abelson, 2009). Cela dit, on trouve très peu de données probantes sur l’efficacité des processus délibératifs dans des contextes réels de prise de décision (Mendelberg, 2002; Culyer et Lomas, 2006).

    L'objectif de cette fiche d'information est d'initier les acteurs de santé publique à l'évaluation des processus délibératifs et plus spécifiquement :

    • Pourquoi devrait-on évaluer les processus délibératifs?
    • Qu'...
  • 27 Enero 2011

    Deliberative processes such as citizens’ juries, consensus conferences, or deliberative polls are increasingly used to engage citizens and stakeholders about challenging public health issues for the purposes of informing policymaking (Abelson, 2009; Scutchfield, Hall, & Ireson, 2006). Yet, there is a paucity of research evidence about the effectiveness of deliberative processes in real settings (Culyer & Lomas, 2006; Mendelberg, 2002).

    The purpose of this fact sheet is to introduce public health practitioners to the evaluation of deliberative processes, specifically:

    • Why should we evaluate deliberative processes?
    • What should be the focus of an evaluation?
    • What are the different evaluative approaches? And
    • What contextual factors...
  • 16 Junio 2010

    La consommation d’alcool est un enjeu de santé publique parce qu’elle engendre de multiples problèmes sociaux et de santé :

    • La consommation d’alcool est associée à des décès, des maladies chroniques, des cancers, des blessures, de la violence, des problèmes de santé mentale, de la dépendance et des problèmes sociaux.
    • En 2002, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estimait que l’alcool était le troisième facteur de risque de mortalité et de morbidité dans les pays développés, après le tabagisme et l’hypertension artérielle. Ce produit est responsable de 14,2 % du fardeau de la maladie chez les hommes et de 3,4 % chez les femmes en Amérique du Nord. Au Québec, 1,8 % des décès sont attribuables à l’alcool.
    • Le total des coûts des soins de santé...
  • 16 Junio 2010

    L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) dépose cette analyse de santé publique portant sur la consommation d'alcool au Québec au ministre de la Santé et des Services sociaux dans le cadre de l'application de l'article 54 de la Loi sur la santé publique.

    La présente analyse s'inscrit dans la lignée des études effectuées en la matière par l'INSPQ depuis 2003. Jusqu'à ce jour, les travaux réalisés ont porté sur l'évolution de la consommation moyenne d'alcool et sur les pratiques commerciales de la Société des alcools du Québec (SAQ). C'est la première fois que l'INSPQ présente un portrait d'ensemble sur la consommation d'alcool et la santé publique pour soutenir les débats sur l'évolution des politiques dans ce domaine.

    Le but de cette analyse est de rendre...

  • 26 Mayo 2010

    Firearm-related deaths are a significant public health problem in Canada. Over the past 30 years, the Canadian Parliament has implemented a number of measures to alleviate this problem. Most of these measures focus on the control of non-restricted firearms such as rifles and shotguns. These measures were implemented gradually following the adoption of three bills, i.e. Bill C-51 (in 1977), Bill C-17 (in 1991), and Bill C-68 (in 1995). Since 1998, following the adoption of Bill C-68, all owners of non-restricted firearms have been required to hold a licence to possess firearms and to register each firearm that they own.

    In recent years, several bills have been tabled with a view to eliminating the compulsory registration of non-restricted firearms. The most recent proposal is...

Páginas

Suscribirse a Programa y políticas públicas