COVID-19

  • 28 Junio 2022
     
  • 28 Junio 2022
     
  • 28 Junio 2022
     
  • 27 Junio 2022

    Depuis le début de la pandémie, la vaccination a été présentée comme une mesure importante pour lutter contre la maladie à coronavirus (COVID-19). Au début de l’été 2021, alors que la vaccination débutait chez les adolescents âgés de 12 et 17 ans, 40 % de la population québécoise âgée de 12 ans et plus était adéquatement vaccinée. Afin d’augmenter la couverture vaccinale chez les groupes ciblés par la vaccination contre la COVID-19, différentes mesures ont été annoncées dans la province à ce moment, dont la mise en place d’une loterie vaccinale et d’un passeport vaccinal pour l’accès à certains services ou activités non essentiels.

    L’infodémie, soit la surabondance d’informations justes, fausses ou trompeuses en lien avec la pandémie de la COVID-19, a été au cœur de la campagne...

  • 27 Junio 2022
    • Situation épidémiologique : Les sous-lignées lignées BA.4 et BA.5 ont émergé en Afrique du Sud en mars 2022. Elles sont devenues dominantes respectivement en Afrique du Sud et au Portugal.
    • Caractéristiques génomiques : BA.4 et BA.5 sont des descendantes de BA.2. Elles possèdent trois mutations additionnelles dans la protéine du spicule (délétion 69-70, L452R et F486V) qui sont d’intérêt en raison de leur potentiel d’échappement immunitaire.
    • Transmission : BA.4 et BA.5 étaient plus transmissibles que BA.2, ce qui a été révélé par un avantage de croissance d’environ 10 % et un taux de reproduction effectif supérieur d’environ 20 % relativement à BA.2 dans plusieurs pays.
    • Virulence : Il...
  • 22 Junio 2022

    La diminution actuelle de la circulation du virus SRAS-CoV-2 dans la population générale entraîne une diminution de la valeur prédictive positive (VPP) du test de détection antigénique rapide (TDAR), augmentant la possibilité d’avoir des résultats faux positifs. Dans ce contexte, une mise à jour de ce document est nécessaire et concerne seulement les mesures de prévention et de contrôle des infections. Une mise à jour plus complète de la section « Mise en contexte » sera faite ultérieurement.

    Dans la situation actuelle avec la circulation accrue d’Omicron, l’accessibilité et la disponibilité des tests d’amplification des acides nucléiques (TAAN) peuvent être variables. Il est donc possible que des usagers se présentent dans les milieux de...

  • 21 Junio 2022

    La prévention de l’infection au SRAS-CoV-2 et des complications reliées à la COVID-19 passe avant tout par l’utilisation des mesures barrières et la vaccination.

    L’immunité passive conférée par l’administration d’anticorps neutralisants contre le SRAS-CoV-2, comme l’EvusheldMC, est un outil supplémentaire pouvant être utilisé pour prévenir l’infection ainsi que la morbidité et la mortalité liées à la COVID-19.

    EvusheldMC est un outil supplémentaire de prévention de la COVID-19 chez les personnes les plus à risque et ne devrait pas être un substitut à la vaccination.

    Compte tenu des informations disponibles à ce jour en regard de l’intervalle entre l’utilisation du tixagévimab/cilgavimab (EvusheldMC) en prophylaxie...

  • 20 Junio 2022

    Faits saillants

    • Cet avis vise à définir le nombre de doses qui constituent une « vaccination de base contre la COVID-19 », c’est-à-dire le nombre de doses qu’un individu devrait avoir reçu pour développer une réponse immunitaire satisfaisante, réponse qui pourra ensuite être consolidée lors des campagnes périodiques de vaccination.
    • Le nombre de doses nécessaires pour la vaccination de base contre la COVID-19 varie selon l’âge, les antécédents médicaux et les antécédents d’infection confirmée au SRAS-CoV-2.
    • Pour les adultes sans antécédent d’infection au SRAS-CoV-2, le CIQ considère que la primovaccination à 2 doses suivie d’une première dose de rappel constitue la vaccination de base contre la COVID-19. Cette vaccination de base permet de développer...
  • 20 Junio 2022

    Faits saillants 

    • Comme des vaccins contre la COVID-19 pourraient être homologués et rendus disponibles prochainement pour les enfants de 0 à 4 ans, il apparaît important de connaître le fardeau de la COVID‑19 et les facteurs associés à la gravité de la maladie dans ce groupe d’âge.
    • Le risque de développer une forme grave de la maladie chez ces enfants semble être moindre ou similaire pour les enfants infectés par le variant Omicron comparativement au variant Delta. 
    • Bien que le risque de maladie grave ne soit pas plus important en comparaison avec le variant Delta, les taux d’hospitalisations semblent être plus élevés avec le variant Omicron en raison d’une plus forte transmissibilité, ce qui a engendré un nombre de cas plus élevé.
    • Durant la...
  • 17 Junio 2022

    Depuis le début de la pandémie, plusieurs directives et recommandations ont été émises afin de protéger les populations les plus vulnérables d’une infection par le SRAS-CoV-2. Ces recommandations évoluent en fonction des nouvelles connaissances disponibles et de la situation épidémiologique (ex. : circulation du virus dans la communauté, caractéristiques des variants). Les présentes recommandations visent la protection des travailleurs immunosupprimés au Québec. À l’instar des versions précédentes, cet avis s’appuie sur la réponse formulée par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux à l’égard des conditions d’immunosuppression considérées comme étant à risque élevé de complications de la COVID-19. Les données scientifiques disponibles au moment de la mise à...

Páginas

Suscribirse a COVID-19