Administración

  • 19 Enero 2005

    The Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention, established in 1995, comprises institutions in the Québec public health network, i.e. four regional public health branches (Montréal, Montérégie, Capitale Nationale and Bas-Saint-Laurent), the Direction générale de la santé publique in the ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, and the Institut national de santé publique du Québec (see Appendix 1). Within their respective mandates, these organizations run promotional activities on safety and the prevention of intentional and unintentional injuries. These activities cover various fields of intervention such violence and suicide prevention as well as safety promotion and injury prevention in urban environments, in transportation, in...

  • 29 Octubre 2004

    L’année 2003-2004 a été marquée par l’avènement du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Même si au Québec aucun cas n’a été déclaré, tous les acteurs de santé publique ont été interpellés pour faire face à ce nouvel agent infectieux. Cet épisode a incité le Québec à mieux se préparer à toute éventualité, qu’il s’agisse de l’apparition de pathogènes en émergence tel le virus du Nil occidental, d’éclosion significative ou encore de catastrophes naturelles ou accidentelles. De plus, les infections nosocomiales auxquelles les hôpitaux sont davantage confrontés, les épidémies de maladies chroniques, telles l’obésité et le diabète ainsi que les problématiques sociales que sont le suicide et le jeu pathologique ont aussi retenu l’attention. Par conséquent, l’Institut a adapté sa...

  • 23 Junio 2004

    L’Institut soutient le ministère de la Santé et des Services sociaux et les autorités régionales dans le développement et la mise en oeuvre du Programme national de santé publique et fournit des services de référence aux établissements du réseau de la santé. L’Institut développe des connaissances, des approches et de nouvelles méthodes pour faire face aux problèmes psychosociaux et de santé tout en anticipant ceux qui sont en émergence et pourraient constituer un risque ou une menace pour la santé de la population.

    Le Plan stratégique 2004-2008 de l’Institut est l’aboutissement d’une démarche de réfl exion avec son personnel et ses partenaires. S’appuyant sur la mission de l’Institut, ce plan présente le contexte dans lequel évolue l’Institut, les principaux enjeux auxquels il...

  • 26 Enero 2004

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est formé d'un ensemble d'institutions du Réseau de la santé publique du Québec, soit quatre directions régionales de santé publique (Montréal-Centre, Montérégie, Québec et Bas-St-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et de l'Institut national de santé publique du Québec. En vertu de leur mandat respectif, ces organismes mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels.

  • 26 Enero 2004

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est formé d'un ensemble d'institutions du Réseau de la santé publique du Québec, soit quatre directions régionales de santé publique (Montréal-Centre, Montérégie, Québec et Bas-St-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et de l'Institut national de santé publique du Québec. En vertu de leur mandat respectif, ces organismes mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels.

     

  • 26 Enero 2004

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est formé d'un ensemble d'institutions du Réseau de la santé publique du Québec, soit quatre directions régionales de santé publique (Montréal-Centre, Montérégie, Québec et Bas-St-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et de l'Institut national de santé publique du Québec. En vertu de leur mandat respectif, ces organismes mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels.

  • 26 Enero 2004

    Le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est formé d'un ensemble d'institutions du Réseau de la santé publique du Québec, soit quatre directions régionales de santé publique (Montréal-Centre, Montérégie, Québec et Bas-St-Laurent) ainsi que de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et de l'Institut national de santé publique du Québec. En vertu de leur mandat respectif, ces organismes mènent des activités de promotion de la sécurité et de prévention des traumatismes intentionnels et non intentionnels.

     

  • 8 Enero 2004

    L'Institut doit se doter d'un environnement de travail stimulant permettant de maximiser la qualité des services et l'utilisation optimale des ressources. Il nous importe par-dessus tout de satisfaire les attentes et les besoins des clients et partenaires de l'Institut. Enfin, le développement du secteur de la recherche et de la formation constitue un enjeu particulier oû des alliances sont à consolider notamment avec les milieux d'enseignement et de recherche.

  • 21 Enero 2003

    Ce document présentant les axes de programmation de l'Institut et les principales activités à réaliser par ses directions au cours des prochains mois est maintenant disponible pour consultation. Élaborée en continuité avec le plan stratégique de l'Institut et en collaboration avec les partenaires de la santé publique et des milieux universitaires, cette programmation tient compte des besoins identifiés dans le programme national de santé publique que s'apprête à implanter le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Processus dynamique, elle sera mise à jour en fonction des choix de la direction de l'Institut, des besoins du MSSS, des directions de santé publique et des autres partenaires, ainsi que de l'état d'avancement des activités qui la composent.

  • 26 Noviembre 2002

    En réponse au bioterrorisme

    Après les attaques terroristes du 11 septembre dernier à New York et à Washington, les lettres potentiellement contaminées avec des spores de Bacillus anthracis ont brutalement mis en lumière le grave problème de santé publique que constitue l'utilisation, par des terroristes, d'armes chimiques, biologiques, radioactives ou nucléaires. L'Institut a développé l'expertise en la matière et soutenu les régions en participant à la formation des intervenants et à l'élaboration de protocoles pour la gestion des colis suspects. Les services du Laboratoire de santé publique du Québec ont été largement sollicités pour l'analyse de 33 colis suspects et le support en expertise concernant les poudres et colis suspects. Au-delà de la...

Páginas

Suscribirse a Administración