Marie-Eve Turcotte

  • 31 Agosto 2017

    Pour l’année 2016, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) d’ajouter à la surveillance intégrée du virus du Nil occidental (VNO), celle du virus de l’encéphalite équine de l’Est (VEEE) et des virus du sérogroupe Californie (VSGC), en plus de la surveillance des moustiques de l’espèce Aedes albopictus.

    Au cours de 2016, 30 cas d’infection par le VNO et cinq cas d’encéphalites liées au VSGC ont été déclarés à la santé publique. Tous les cas ont acquis leur infection au Québec.

    De même, 53 stations entomologiques ont été installées sur le territoire québécois, dont trois ont été déployées spécifiquement pour collecter les vecteurs du VEEE, neuf pour la surveillance d’Aedes...

Suscribirse a Marie-Eve Turcotte