Proposition d’un programme de surveillance entomologique du virus du Nil occidental au Québec

Cet avis scientifique propose un cadre de référence qui permet d’orienter les activités de surveillance entomologique minimales au Québec pour 2015. Il reflète les évolutions récentes en matière de recherche scientifique et d’activités de surveillance et de lutte contre les moustiques.

L’Institut national de santé publique du Québec a réalisé une recherche de la littérature scientifique et grise sur les méthodes de surveillance entomologique du virus du Nil occidental. Une analyse de données humaines et entomologiques a été faite. Un algorithme décisionnel a été créé afin de déterminer le nombre et l’emplacement de stations entomologiques.

  • Il est recommandé de faire la surveillance entomologique avec 45 stations de référence fixes du début juin à la dernière semaine de septembre et cela, dans 7 régions du Québec. Chaque station devrait avoir au moins un piège, et être échantillonnée sur une base hebdomadaire.
  • Si d’autres régions étaient touchées, la surveillance mobile pourrait être déclenchée au besoin au cours de la saison.
  • Il est conseillé de conserver et de congeler tous les spécimens collectés, de chaque espèce, pour l’évaluation future d’autres maladies transmises par les moustiques.

Comité: 

Tema(s): 

Tipo de publicación: 

ISBN (electrónico): 

978-2-550-74889-2

Registro Santécom: