L'insécurité alimentaire dans les ménages québécois : mise à jour et évolution de 2005 à 2012

Au Québec, en 2011-2012, l’insécurité alimentaire touchait :

  • 8 % des ménages au total, soit 6 % qui vivaient une insécurité alimentaire modérée et 2 % une insécurité alimentaire grave. Cependant, lorsqu’on considère l’insécurité alimentaire marginale, qui est estimée à 5 % pour 2011-2012, la prévalence de l’insécurité alimentaire dans les ménages québécois s’élève à 13 %.
  • 12 % des ménages composés de personnes vivant seules ou 15 % chez ceux de familles monoparentales comparativement à 4 % des ménages formés de couples avec ou sans enfants.
  • 17 % des ménages dont aucun membre du ménage n’avait complété son niveau secondaire.
  • 24 % des ménages ayant un très faible revenu.
  • 58 % des ménages recevant de l’aide sociale et 26 % chez ceux recevant des prestations d’assurance-emploi comme principale source de revenu.
  • 11 % des ménages les plus démunis matériellement et 13 % des plus démunis socialement.
  • 17 % des ménages non-propriétaires de leur logement.

La prévalence de l’insécurité alimentaire dans les ménages québécois a peu varié entre 2005 et 2010 mais apparaît plus élevée pour 2011-2012 en raison d’une proportion plus élevée de ménages vivant une insécurité alimentaire modérée.

Autor(es): 

Tema(s): 

Colección: 

Tipo de publicación: 

ISBN (electrónico): 

978-2-550-70965-7

ISBN (impresión): 

978-2-550-70964-0

ISSN (electrónico): 

2291-5486

ISSN (impresión): 

2291-5478

Registro Santécom: