CARICOM return migration and brain circulation: case study of Caribbean-born nurses

This article presents a case study of brain circulation of nurses from the Caribbean. The authors conducted a review of the literature available on brain circulation of health professionals, assembled existing data on migration and brain circulation of Caribbean nurses and reviewed existing policy frameworks for managing migration and facilitating brain circulation. This article highlights a number of findings relevant to devising strategies for the region to maximize the positive development impact of migration while minimizing the negative consequences. Managed migration has received the most attention as a means to reduce the loss of human capital and facilitate brain circulation. The new World Health Organization (WHO) code of practice and negotiations of temporary labour agreements are two promising policy options for that purpose. The Managed Migration Program of the Caribbean has been an interesting channel to address the supply and demand conditions of the nurses in the Caribbean region. The programme is currently underfunded but offers great possibility as an instrument of public policy for leveraging the benefits of migration in the Caribbean, given the partners already involved. Focusing energy and resources in strengthening this existing mechanism, while exploring ways to harness the potential of the WHO code of practice and future temporary labour agreements, is proposed as a key component for a managed migration strategy in health in the Caribbean. Cet article présente une étude de cas sur la circulation des cerveaux parmi des infirmières nées dans la Caraïbe. Les auteurs ont passé en revue la littérature disponible sur la circulation des cerveaux parmi les professionnels de santé, collecté les données existantes sur la migration et la circulation des cerveaux parmi les infirmières caribéennes et examiné les encadrements politiques existants de la gestion de la migration et de la facilitation de la circulation des cerveaux. L'article met l'accent sur des résultats pouvant être pris en compte pour l'élaboration de stratégies visant à maximiser l'impact positif de la migration sur le développement des Îles Caraïbes, tout en minimisant ses conséquences négatives. Le concept de migration gérée, perçu comme un moyen potentiel de réduire la perte du capital humain et de faciliter la circulation des cerveaux a reçu la plus grande attention. Dans cette perspective, le nouveau code de bonne pratique de l'OMS sur le recrutement international des professionnels de santé et les négociations sur les accords de travail temporaire pour les immigrés sont deux choix politiques prometteurs. Le Programme de Gestion des Migrations a été une option intéressante pour aborder les conditions de l'offre et de la demande en infirmières provenant de la Caraïbe. Actuellement, il est insuffisamment financé, mais en tant qu'instrument d'une politique publique de mise en avant des avantages de la migration caribéenne, et étant donné les partenaires déjà impliqués, il offre de grandes possibilités. Il est proposé, en tant que composante clé d'une stratégie de gestion des migrations pour la santé dans la Caraïbe, de concentrer les énergies et les ressources sur le renforcement de ce mécanisme existant, tout en explorant les moyens de mettre à profit le potentiel du code de bonne pratique de l'OMS et des futurs accords de travail temporaire pour les immigrés.
Authors (Zotero)
Blouin, Chantal; Debnath, Priyanka
Date (Zotero)
Noviembre, 2011
URL (Zotero)
https://doi.org/10.1080/11926422.2011.602842