La mortalité par suicide au Québec : tendances et données récentes - 1981 à 2008

En 2008, selon les données provisoires, 1 103 décès par suicide ont été enregistrés au Québec, parmi lesquels 842 hommes et 260 femmes1. Ce nombre équivaut à un taux ajusté de 14,2 décès par 100 000 personnes. Bien que provisoire, le nombre de décès par suicide pour l’année 2008 est inférieur à ce qui a été observé en 1999, alors qu’un sommet de 1 620 décès par suicide avaient été enregistrés. Au cours des 10 dernières années (1999-2008), le taux ajusté de suicide a diminué en moyenne de près de 4 % par année.

Pour les hommes, le taux ajusté de mortalité par suicide était de 22,1 décès par 100 000 personnes en 2008. Entre 1999 et 2008, le taux des hommes a diminué en moyenne de 4 % par année. Pour les femmes, le taux pour l’année 2008 se situait à 6,6 décès par 100 000 personnes, en baisse de 2 % en moyenne par année depuis la fin des années 1990.

Entre 1999 et 2008, une baisse significative est constatée pour chacun des groupes d’âge examinés chez les hommes, bien que l’ampleur de celle-ci varie d’un groupe à l’autre. C’est chez les adolescents (15-19 ans) que la diminution enregistrée a été plus importante, alors que le taux de mortalité attribuable au suicide s’est réduit en moyenne de 12 % par année, tandis que pour le groupe âgé de 20 à 34 ans, la baisse moyenne a été d’environ 7 % par année. Chez les hommes âgés de 35 à 49 ans, la baisse a été de 4 % en moyenne par année, une réduction semblable aux hommes âgés de 65 ans et plus (- 4 % par année en moyenne). Enfin, le taux de mortalité par suicide chez les hommes âgés de 50 à 64 ans a diminué de 2 % en moyenne par année entre 1999 et 2008.

Du côté des femmes, la baisse annuelle moyenne est plus importante chez les adolescentes (- 7 % par année entre 1999 et 2008) que chez celles âgées de 35 à 49 ans (diminution de - 5 % en moyenne par année). Chez les femmes, les autres groupes ne connaissent pas de baisse significative. D’ailleurs, la variation annuelle moyenne des femmes âgées de 50 à 64 ans suggère plutôt une hausse, non significative au plan statistique, de l’ordre de 1 % par année entre 1999 et 2008.

Autor(es): 

Tema(s): 

Tipo de publicación: 

ISBN (electrónico): 

978-2-550-58144-4

ISSN (electrónico): 

1920-9800

Registro Santécom: