Surveillance provinciale des infections nosocomiales

  • September-17-15

    Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, 45 unités d’hémodialyse ont participé à la surveillance des bactériémies associées aux accès vasculaires en hémodialyse, pour un cumul de 55 640 patients-périodes (tableau 1). Ces unités ont rapporté 156 bactériémies, survenues chez 142 patients. La proportion de patients-périodes sur fistule était de 43,4 %. Le taux d’incidence était de 0,09 par 100 patients-périodes pour les patients ayant une fistule artérioveineuse, de 0,20 pour ceux ayant une fistule synthétique, de 0,37 pour ceux ayant un cathéter permanent et de 6,73 pour ceux ayant un cathéter temporaire. En 2014-2015, les taux d’incidence par type d’accès vasculaire étaient comparables aux taux de 2010-2014, à l’exception du taux sur cathéter permanent, qui a baissé...

  • September-16-15

    Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, 67 unités de soins intensifs ont participé à la surveillance des bactériémies sur cathéters centraux, pour un cumul de 130 776 jours-cathéters. Ces unités ont rapporté 115 bactériémies, survenues chez 112 patients. Le taux d’incidence était de 0,34 par 1 000 jours-cathéters dans les unités coronariennes, de 0,52 dans les unités universitaires adultes, de 0,76 dans les unités non universitaires adultes, de 2,06 dans les unités pédiatriques et de 2,20 dans les unités néonatales. Les taux d’incidence de 2014-2015 ont diminué par rapport aux taux de 2010-2014 dans les unités universitaires adultes et néonatales, mais ils sont demeurés stables dans les unités non universitaires adultes, pédiatriques et coronariennes. Par rapport à 2013-...

  • September-14-15

    Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, 88 installations de santé ont participé à la surveillance des bactériémies panhospitalières, pour un cumul de 4 733 772 jours-présence. Ces installations ont rapporté 3 035 bactériémies, survenues chez 2 832 patients. Le taux d’incidence total était de 5,3 cas par 10 000 jours-présence. Le taux d’incidence en 2014-2015 a diminué significativement par rapport au taux moyen de 2010-2014, dans les installations ayant participé à la surveillance pendant les deux périodes. Par rapport à 2013-2014, deux installations universitaires et dix installations non universitaires se sont ajoutées à la surveillance et une a cessé sa participation; de plus, quatre installations ne sont plus comptées dans les résultats de la surveillance 2013-2014,...

  • September-14-15

    Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, 95 installations ont participé à la surveillance des diarrhées à Clostridium difficile (DACD), pour un cumul de 5 076 655 jours-présence. Ces installations ont rapporté 3 453 DACD nosocomiales. Le taux d’incidence des DACD nosocomiales était de 6,8 par 10 000 jours-présence. Ce taux d’incidence est significativement en baisse par rapport à celui de 2013-2014. La proportion de décès à 10 jours a été de 9,8 % (n = 285) et celle à 30 jours, de 18,6 % (n = 543). Au total, 36 (1,2 %) colectomies ont été déclarées. Les données ont été extraites le 20 mai 2015 et mises à jour le 1er juin 2015 pour les complications.

  • September-10-15

    Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, 89 installations de santé ont participé à la surveillance des infections nosocomiales à entérocoques résistants à la vancomycine (ERV), pour un cumul de 4 839 578 jours-présence. Un total de 87 infections à ERV a été rapporté parmi les patients dont la souche a été acquise à l’occasion d’une hospitalisation actuelle ou antérieure dans l’installation déclarante (catégorie 1a + 1b). Le taux d’incidence des infections nosocomiales à ERV (cat. 1a + 1b) était de 0,18 / 10 000 jours-présence. Ce taux d’incidence est stable depuis 2013-2014. Le taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à ERV (cat. 1a + 1b) était de 10,99 / 10 000 jours-présence. Les données ont été extraites le 20 mai 2015 et mises à jour le 1er juin 2015 pour les...

  • September-09-15

    Entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015, 88 installations de santé ont participé à la surveillance des bactériémies à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), pour un cumul de 4 689 050 jours-présence. Ces installations ont rapporté 95 bactériémies nosocomiales à SARM. Le taux d’incidence était de 0,20 / 10 000 jours-présence. Les taux d’incidence des bactériémies nosocomiales à SARM évoluent à la baisse depuis les cinq dernières années, mais se sont stabilisés cette année. La proportion de la résistance à la méthicilline parmi les bactériémies nosocomiales à S. aureus a été de 17,8 %. Les données ont été extraites le 20 mai 2015 et mises à jour le 1 er juin 2015 pour les complications.

  • July-14-15

    L'objectif de ce document est de décrire et d'illustrer la provenance des données contenues dans les fichiers *.csv, fichiers extraits à partir du Système d'information pour la surveillance des infections nosocomiales (SI-SPIN). Ces fichiers peuvent être extraits par le menu « Rapports->Données brutes ».

    Le document présente en détail chacun des fichiers *.csv selon l'organisation suivante :

    • Un extrait du fichier de modélisation UML affichant l'entité ainsi que ses relations immédiates, si elles existent (cf. annexe 1 pour le modèle complet);
    • Un tableau contenant le nom des champs retrouvés dans le fichier *.csv ainsi que la terminologie correspondante utilisée dans le système;
    • Des copies d'écrans illustrant les sections de l'interface...
  • February-24-15

    Ce bulletin présente les faits saillants des résultats de la surveillance provinciale des infections nosocomiales dans les établissements de soins généraux et spécialisés. Les discussions portent sur l'interprétation des résultats et analyses, des comparaisons avec des données antérieures ou internationales, les perspectives d'avenir et les orientations préconisées relativement à la surveillance des diarrhées à Clostridium difficile, des bactériémies à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, des infections à entérocoques résistants à la vancomycine, des bactériémies nosocomiales pan hospitalières et des bactériémies associées aux cathéters centraux aux soins intensifs et aux accès vasculaires en hémodialyse. Des recommandations sont formulées pour chacun des...

  • February-04-15

    L'entérocoque résistant à la vancomycine (ERV) fait l'objet d'une surveillance par les laboratoires des centres hospitaliers du Québec de 2006 à septembre 2011. Depuis le 11 septembre 2011, cette surveillance par les laboratoires a été transférée sous la responsabilité des équipes de prévention et contrôle des infections (PCI). Cette modification au programme est annoncée dans le Plan d'action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales 2010-2015 (Action 2, moyen 4)(1). Par ailleurs, les données saisies depuis le 11 septembre 2011 permettent dorénavant de calculer le taux d'incidence des infections nosocomiales à ERV, le taux d'acquisition des colonisations nosocomiales à ERV et la moyenne des tests de dépistage à ERV. Une section sera allouée au dépistage. Aussi, il...

  • January-08-15

    The ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) mandated the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) with the provincial surveillance of healthcare-associated infections (HAI), as outlined in the 2003–2012 Programme national de santé publique (Public Health Plan), revised in 2008 as well as in the 2006–2009 and 2010–2015 versions of the Plan d’action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales (Action Plan for Preventing and Controlling HAIs) aimed at reducing the transmission of HAIs in Québec’s healthcare facilities.

    The INSPQ set up a structured surveillance program to support public health administrations and local infection prevention and control teams in general and specialized healthcare facilities. The program includes a set of...

Pages

Subscribe to Surveillance provinciale des infections nosocomiales