Surveillance provinciale des infections nosocomiales

  • February-24-11

    Le taux de participation à l'étude fut excellent, 90 % des centres sollicités ont complété le questionnaire. Ces centres hospitaliers (90 % des CH et 96 % des CHU) représentent 86 % des lits de courte durée au Québec.

    Au moment de l'étude, soit entre juin et septembre 2009, on dénombre 193 professionnels en prévention des infections correspondant à 177 équivalents temps plein (ETC), soit 2 fois plus qu'en 2004.

    Quatre-vingt-trois des 84 centres hospitaliers (99 %) ont un protocole de dépistage du SARM à l'admission.

    Le dépistage ciblé de la clientèle à l'admission selon les facteurs de risques recommandés sont appliqués dans plus de 90 % des hôpitaux. Cependant, on constate que 45 % des centres appliquent des mesures de dépistages universel à leur clientèle à l'...

  • November-22-10

    La surveillance des bactériémies nosocomiales panhospitalières a été ciblée par le Comité des infections nosocomiales du Québec (CINQ) comme étant une priorité dans le système de surveillance national des infections nosocomiales. Le programme de surveillance, mis en place en avril 2007 sur le portail Internet sécurisé de l'Institut, représente la troisième phase de surveillance effectuée par le Comité de surveillance provinciale des infections nosocomiales (SPIN). Elle s'inscrit à la suite des projets SPIN-1 et SPIN-2 qui ont eu cours en 1998 et 2000-2001 respectivement et qui démontraient la présence de bactériémies acquises en milieux de soins et l'importance d'en faire une surveillance systématique et continue. Le maintien du programme permettra de surveiller la portion la plus...

  • October-08-10

    La surveillance provinciale des diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) a été mise en place en août 2004 et se poursuit maintenant pour la 6e année. À ce jour, 95 centres hospitaliers de soins aigus y participent. Le plus haut taux d’incidence annuel des DACD d’origine nosocomiale au niveau provincial, soit 12,6/10 000 personnes-jours, a été observé pendant la 1re année de surveillance (2004-2005). Par la suite, l’incidence a diminué progressivement pour atteindre le niveau de 6,5/10 000 personnes-jours pendant la 4e année de surveillance (2007-2008) et se stabiliser à ce même niveau pendant la 5e année de surveillance (2008-2009).

    Ce document présente un résumé des données recueillies pendant les périodes administratives 10 à 13 de la 6e année de surveillance, soit...

  • August-12-10

    Un programme de surveillance continue des bactériémies sur cathéters centraux (BACC) aux soins intensifs (SI) a été mis en place en octobre 2003 et se poursuit depuis au sein des centres hospitaliers participants à partir du portail Web de surveillance de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Depuis janvier 2007, ce programme de surveillance est devenu obligatoire pour les unités de soins intensifs (USI) ayant 10 lits ou plus. Ce rapport annuel sera donc particulièrement intéressant puisqu'il permettra un suivi des mêmes USI qu'en 2007-2008, permettant ainsi une comparaison de l'incidence des BACC dans les unités de SI qui se sont jointes au programme depuis 2007.

    Ce rapport présente maintenant les résultats de la surveillance continue des bactériémies sur...

  • August-11-10

    L'entérocoque résistant à la vancomycine (ERV) a fait son apparition au Québec à la fin des années 90 dans quelques centres hospitaliers (CH) de soins aigus. En octobre 1998, un groupe de travail sur l'ERV a émis des lignes directrices sur les mesures de contrôle et de prévention des infections à ERV, lesquelles ont été révisées en 1999 par le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ).

    Depuis novembre 2003, les éclosions à ERV font partie des maladies à déclaration obligatoire (MADO) selon le règlement d'application de la Loi sur la santé publique du Québec. Les établissements de soins aigus ou prolongés sont tenus de déclarer leurs éclosions dans le système MADO.

    La surveillance de l'émergence de la résistance bactérienne constitue une priorité de santé...

  • August-11-10

    La surveillance des bactériémies associées aux accès veineux en hémodialyse (SPIN-HD) a été mise en place en avril 2007 par le Comité de surveillance provinciale des infections nosocomiales (SPIN), un groupe de travail du Comité des infections nosocomiales du Québec (CINQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), à la suite d'un processus de priorisation de la surveillance des bactériémies nosocomiales reliées aux soins ambulatoires.

    L'instauration d'une surveillance systématique des bactériémies associées aux accès veineux en hémodialyse au niveau provincial permet de connaître la situation épidémiologique dans les centres de dialyse du Québec et donne lieu à des comparaisons intra et extra hospitalières. Elle vise de plus la réduction des taux d'infection...

  • July-09-10

    La surveillance provinciale obligatoire des diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) se poursuit pour la sixième année. Des bilans périodiques avec l'analyse des données sont publiés trois fois par année et rendus publiques sur le site de l'Institut national de santé publique du Québec.

    Ce document présente un résumé des données recueillies pendant les quatre premières périodes administratives de la sixième année de surveillance, soit du 16&bsp;août 2009 au 5 décembre 2010.

  • March-15-10

    La surveillance provinciale des diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) se poursuit maintenant pour la 6e année. Pendant la 4e année de surveillance, les taux d'incidence des DACD au niveau provincial ont atteint le niveau le plus bas jamais observé depuis le début du programme en août 2004. Plus de la moitié des hôpitaux présentaient une incidence plus basse que celle observée pendant les années antérieures. Cependant, une hétérogénéité importante entre les hôpitaux et des augmentations localisées de l'incidence des DACD continuaient d'être observées.

    Ce rapport présente le portrait de l'évolution de l'épidémiologie des DACD pendant la 5e année de surveillance (soit du 17 août 2008 au 15 août 2009) dans l'ensemble des 95 ...

  • September-15-09

    Un programme de surveillance continue des bactériémies sur cathéters centraux aux soins intensifs a été mis en place en octobre 2003 et se poursuit depuis au sein des centres hospitaliers participants à partir du portail Web de surveillance de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Depuis janvier 2007, ce programme de surveillance est devenu obligatoire pour les unités de soins intensifs ayant 10 lits et plus. Le rapport annuel 2007-2008 sera donc particulièrement intéressant afin d'évaluer si une première rétroaction des taux d'incidence de bactériémies aura eu un impact sur les taux au sein des institutions nouvellement inscrites.

    Nous vous présentons maintenant les résultats de la surveillance continue des bactériémies sur cathéter pour la période d'avril...

  • September-15-09

    En janvier 2003, en réponse à la demande du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ), le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a développé un programme de surveillance des infections invasives à Staphylococcus aureus. Le but du programme était de documenter de façon continue les prévalences provinciales et régionales de ces infections.

    Au début, le programme ne documentait pas l'origine nosocomiale ou non nosocomiale de l'infection ni le site infectieux primaire à l'origine des bactériémies. Suite aux développements majeurs survenus dans le domaine de la prévention des infections au Québec depuis 2004, le programme a été enrichi de façon à mieux répondre aux objectifs visés par les programmes de...

Pages

Subscribe to Surveillance provinciale des infections nosocomiales