Comité sur les infections nosocomiales du Québec

Membres du comité

Boissonneault, Karine
Desmarteau, Natasha

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale

Bégin, Nathalie
Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre

Doualla-Bell, Florence
Fafard, Judith

Roger, Michel
Laboratoire de santé publique du Québec

Dubreuil, Bruno
Institut de cardiologie de Montréal

Dufour, Kevin
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Dufresne, Catherine
Centre hospitalier de l’Université Laval

Frenette, Charles
Centre universitaire de santé McGill

Roy, Marie-Claude
Thibeault, Roseline
Trépanier, Pascale

Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval

Caron, Stéphane
Grenier, Dominique
Hudson, Patricia
Massicotte, Josée
Villeneuve, Jasmin

Direction des risques biologiques et de la santé au travail

Longtin, Yves
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Moisan, Danielle
Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-St-Laurent

Paquet-Bolduc, Bianka
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

Pominville, Sara
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie

McMurray, Zeke
Perna, Silvana

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Savard, Noémie
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Savard, Patrice
Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Membres de l’INSPQ participant au CINQ

Anctil, Geneviève
Boulais, Annick
Charest, Josiane
Desjardins, Fanny
Massicotte, Josée
Parisien, Natasha

Direction des risques biologiques et de la santé au travail

Soutien à la planification, programmation et recherche

Richard, Chantal
Direction des risques biologiques et de la santé au travail

Soutien administratif

St-Onge, Murielle
Direction des risques biologiques et de la santé au travail

 

  • November-04-09

    Le masque chirurgical ou de procédures est un équipement de protection couramment utilisé dans les milieux de soins. Puisqu'il est important que la qualité de fabrication de l'équipement soit standardisée et optimale pour que la protection soit adéquate, et devant la multitude de modèles disponibles sur le marché et les diverses caractéristiques de chacun, le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) a cru nécessaire d'élaborer un document qui permettrait aux intervenants des milieux de soins de faire des choix éclairés dans ce domaine.

    Le contenu du présent document est identique au contenu de l'annexe 1 des Mesures de prévention et contrôle de l'influenza pandémique pour les établissements de soins et les sites de soins non traditionnels publié en juin...

  • November-04-09

    Version 22 octobre 2009

    Les mesures recommandées dans ce document ont été formulées à la lumière des connaissances disponibles à ce jour. Elles seront ajustées selon l'évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur l'influenza pandémique H1N1.

    Les observations épidémiologiques liées à l'influenza pandémique H1N1 ont permis de constater que les femmes enceintes qui contractent cette infection sont plus à risque de complications et de décès que la population en général (CDC, 2009).

    Le présent document a pour objectif de préciser les mesures de PCI à mettre en place dans les milieux de soins pour prévenir la transmission de l'influenza pandémique H1N1 aux femmes enceintes qui se présentent pour recevoir des soins, ainsi que celles requises pour...

  • November-04-09

    Version 29 octobre 2009

    Les mesures recommandées dans ce document ont été formulées à la lumière des connaissances disponibles à ce jour. Elles seront ajustées selon l'évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur l'influenza pandémique H1N1 2009.

    La caractérisation des souches d'influenza responsables des cas de grippe pandémique H1N1 a permis d'observer l'apparition de résistance à l'oseltamivir de certaines souches à travers le monde (OMS, 4 octobre 2009). Au Canada, 2 cas de résistance à l'oseltamivir ont été signalés en date du 15 septembre 2009 (Cotter, 2009). Bien que cette situation soit sporadique et que la transmission interhumaine d'une souche résistante d'influenza pandémique H1N1 n'a pas été observée jusqu'à maintenant, l'émergence de...

  • July-30-09

    Depuis la publication des recommandations du comité sur le sujet en titre, l’OMS a rehaussé le niveau d’alerte à la pandémie à la phase 6 devant l’évolution de la transmission à travers le monde. Des précisions doivent donc être apportées aux indications de prophylaxie antivirale post-exposition des travailleurs de la santé au virus de la grippe A(H1N1) et aux mesures de prévention et contrôle à appliquer avec ceux qui auraient été exposés lors de leur travail. Le présent document complète et apporte des précisions aux avis et recommandations du CINQ « Prophylaxie antivirale postexposition à un cas probable ou confirmé d'infection liée à la souche émergente de grippe A(H1N1) d'origine porcine en milieux de soins » du 15 mai 2009. Les recommandations du présent document ont préséance...

  • July-10-09

    La prévention et le contrôle de la transmission du Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) dans les milieux de réadaptation (MR) pose un défi particulier. Les traitements requis dans le cadre de la réadaptation de la clientèle font en sorte que de nombreux intervenants ont des contacts étroits auprès des patients et utilisent des équipements spécialisés, souvent partagés parmi la clientèle. La mobilisation et la socialisation sont encouragées, ce qui amène les patients à circuler librement dans le milieu de soins, à participer à des activités de groupe et à être en contact avec d’autres patients. D’autre part, la clientèle présente des caractéristiques de vulnérabilité qui s’approchent, dans certains cas, de celles de la clientèle qui séjourne en soins aigus....

  • July-09-09

    L'épidémiologie de la grippe A(H1N1) étant en constante évolution, l'OMS a rehaussé le niveau d'alerte à la pandémie à la phase 6, le 11 juin dernier. Ce rehaussement n'est pas dû à une virulence accrue mais plutôt à l'intensité et l'étendue de la transmission à travers le monde. Jusqu'à maintenant, on a pu constater que la plupart des cas étaient bénins et que la grippe se comportait comme la grippe saisonnière. C'est pourquoi dans une lettre adressée au directeur des Centers for Disease Control and Prevention, la Society for Healthcare Epidemiology of America (SHEA), conjointement avec l'Association for Professionals in Infection Control and Epidemiology (APIC) et l'Infectious Diseases Society of America (IDSA) a recommandé une diminution de l'intensité des...

  • June-18-09

    Au moment où un patient consulte en milieu de soins avec un syndrome d'allure grippale (SAG) plus ou moins sévère, l'identité de l'agent étiologique n'est pas connue. Pour cette raison, le présent document regroupe les recommandations qui visent à réduire les risques de transmission des maladies respiratoires sévères infectieuses (MRSI), incluant l'influenza aviaire A(H5N1), et la grippe A(H1N1) d'origine porcine dans les milieux de soins, afin de faciliter l'intégration et l'application des mesures. Celles-ci sont fondées sur les données scientifiques actuellement disponibles sur ces infections et sur l'avis d'experts en ce domaine.

    Ces recommandations s'adressent aux centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (CHSGS), aux centres hospitaliers de soins de longue...

  • February-12-09

    Suite à un décès survenu en octobre 2004 par intoxication médicamenteuse secondaire à l’administration accidentelle d’un bolus d’une perfusion péridurale d’analgésique, le coroner, André-H. Dandavino recommanda que tous les centres hospitaliers révisent leur procédure d’utilisation d’analgésiques périduraux pour s’assurer de leur sécurité. Il recommandait, entre autre, que cette procédure d’utilisation soit revue par l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux (AQESSS). Faisant suite à cette recommandation, l’AQESSS émettait, le 12 février 2007, diverses recommandations, dont la suivante, concernant la prévention des infections :

    « La procédure d’utilisation d’analgésiques périduraux doit prévoir les éléments suivants : […] L’utilisation de l’...

  • February-13-08

    En octobre 2006, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) publiaient une mise à jour des recommandations émises en novembre 2005 en vue de prévenir et contrôler la transmission de l'influenza pandémique. Le nouveau document, intitulé Interim Guidance on Planning for the use of Surgical Masks and Respirators in Health Care Settings during an Influenza Pandemic , a été rédigé en réponse aux nombreux commentaires et questions adressés aux CDC, notamment en ce qui a trait à l'indication du port de l'équipement de protection respiratoire de type N-95. Puisque le HHS Pandemic Influenza Plan – Part 2 avait été l'une des principales références ayant servi à la rédaction des Mesures de prévention et contrôle de l'influenza pandémique pour les établissements de soins et les sites de...

  • July-27-06

    Une augmentation des diarrhées associées au Clostridium difficile (DACD) a été observée dans plusieurs centres hospitaliers (CH) des régions de Montréal, Laval, Montérégie et Estrie depuis le début de l’année 2003. Cette augmentation était associée à une sévérité et une létalité accrues de la maladie [1-3]. À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux, une surveillance provinciale des DACD a été mise en place en août 2004 par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et le groupe de travail de la Surveillance Provinciale des Infections Nosocomiales (SPIN), en collaboration avec l'Association des médecins microbiologistes-infectiologues du Québec (AMMIQ).

    Une prédominance importante de la souche clonale NAP1/027 a été identifiée dans les...

Pages

Subscribe to Comité sur les infections nosocomiales du Québec