Mathieu Gauthier

  • October-03-18
    • This report is based on an analysis of scientific articles published in peer-reviewed journals and on expert reports by recognized national and international health organizations.
    • Sources of exposure to radiofrequency electromagnetic fields (RF-EMFs) are varied and increasingly prevalent.
    • Public exposure to RF-EMFs comes from two types of sources:
      • Local (near-field) sources
        These are sources to which people are exposed at very short distances, namely less than a few centimetres from the body. Cell phones and cordless phones are two examples. Exposure from local sources can be close to the limits established under existing standards.
      • Environmental sources
        These are sources to which the body is exposed at greater distances....
  • September-27-18
    • Les sources de bruit sont nombreuses, ce qui augmente les difficultés d’en atténuer les effets. Le bruit de la circulation routière et aérienne, de même que le bruit ferroviaire, d’installations portuaires et des chantiers de construction, en sont quelques exemples.
    • L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit. Ces mesures sont planifiées et mises en place par les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités et les promoteurs.
    • Les meilleures pratiques d’atténuation du bruit environnemental sont variées, allant du transport actif au design des rues, en passant par l’orientation des édifices et des pièces intérieures, sans oublier les écrans antibruit et l’ajout...
  • February-14-18

    Verrender et al. (1) ont publié les premiers résultats d’une nouvelle approche, soit l’utilisation d’un devis de type étude de cas, pour l’étude du lien entre l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) et les symptômes des personnes se disant atteintes d’hypersensibilité aux champs électromagnétiques.

  • December-14-16

    Ce document présente des approches prometteuses pour engager un dialogue et réaliser des apprentissages conjoints dans un contexte conflictuel comme celui des champs électromagnétiques (CEM). Les approches ont été mises au jour au moyen d’une méthode de recension systématique des écrits, impliquant la réalisation de requêtes dans plusieurs bases de données, la consultation d’experts et l’analyse de bibliographies d’articles pertinents. Cette façon de faire a permis de relever plus de 6 400 documents. Sur ces 6 400 documents, 56 se sont avérés pertinents. Ensuite, ces derniers documents ont été évalués en fonction de critères de forme et de qualité. À la suite de cette évaluation, 11 articles remplissaient les critères et ont donc été retenus.

    Une grande variabilité dans...

  • December-02-16

    Chapman et al. (2016a) ont analysé l’évolution du taux d’incidence du cancer du cerveau en Australie de 1982 à 2012 dans leur article « Has the incidence of brain cancer risen in Australia since the introduction of mobile phones 29 years ago? ». Cette analyse est assortie de simulations portant sur les taux d’incidence de cancer attendus en considérant l’hypothèse qu’une augmentation rapide de l’utilisation du téléphone cellulaire en Australie pourrait être associée à une hausse marquée des cas de cancer du cerveau. 

  • April-21-16

    L'Institut national de santé publique du Québec a analysé les effets potentiels des radiofréquences sur la santé humaine. Le rapport repose sur une analyse d’articles scientifiques publiés dans des revues révisées par les pairs et sur les rapports d’expertise d’organismes de santé nationaux et internationaux reconnus.

    L’exposition de la population aux radiofréquences est engendrée par deux types de sources. Les sources locales sont des sources auxquelles les personnes s’exposent de très près, soit à moins de quelques centimètres de leur corps (téléphones cellulaires et téléphones sans fil). Les sources environnementales sont des sources auxquelles les personnes s’exposent d’un peu plus loin (four à micro-ondes, routeurs Internet sans fil, compteurs électriques intelligents,...

  • January-19-16

    En 2015, le groupe de travail sur les champs électromagnétiques du Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risks (SCENIHR), un comité d’experts chargé de conseiller la Commission Européenne à propos des risques émergents, a publié une mise à jour des connaissances relatives aux risques associés à l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) de 0 Hz à 20 000 GHz. Même si l’analyse du SCENIHR considère l’exposition et les effets potentiels sur la santé des  champs magnétiques statiques (0 Hz), des CEM de fréquence intermédiaire (300 Hz à 100 kHz), et du rayonnement Terahertz (0,3 à 20 THz), le présent résumé porte principalement sur les résultats concernant les CEM d’extrêmement basse fréquence (de plus de 0 Hz à 300 Hz) et des radiofréquences (100 kHz à 300 GHz...

  • December-17-14

    Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a récemment publié un rapport présentant la position des autorités de santé publique sur la gestion des champs magnétiques émis par les lignes électriques (MSSS, 2014). Un comité scientifique, composé de représentants du MSSS, de directions régionales de santé publique (DSP) et de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), avait été mandaté en juin 2011 par la Table de coordination nationale de santé publique (TCNSP) pour rédiger cette position. Celle-ci comporte des recommandations devant notamment servir à harmoniser les évaluations d’impacts des DSP en lien avec des projets d’installation de lignes électriques.

    Les auteurs du rapport ont résumé les...

  • March-07-14

    En octobre 2013, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié une mise à jour de son expertise relative au rayonnement électromagnétique dans le domaine des radiofréquences (RF) (ANSES 2013). Ainsi, la France a mis à jour son expertise scientifique sur les RF (AFSSET 2009) dans un nouveau rapport qui traite des articles publiés entre avril 2009 et décembre 2012.

    Le groupe de travail (GDT) de l’ANSES a mis à profit son expertise variée (biologistes, épidémiologistes, physiciens et sociologues) pour analyser les 308 articles portant sur les effets des RF qui ont été publiés au cours de la période ciblée. Les études sur les effets cancérogènes (tumeurs du cerveau, tumeur des glandes salivaires, leucémie, mélanome, et...

  • April-23-13

    Les différences entre les limites d’exposition aux agents physiques de certains pays peuvent parfois alimenter les controverses sanitaires. Par exemple, les limites d’exposition aux champs électromagnétiques dans le domaine des radiofréquences (champs RF) de la Russie et de certaines républiques de l’ex-Union Soviétique sont significativement plus basses (de l’ordre de 100 fois inférieures) que celles recommandées par la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) et l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE). Elles sont souvent citées en exemple par des groupes d’intérêts qui souhaiteraient...

Subscribe to Mathieu Gauthier