Julie Fiset-Laniel

  • December-13-13

    Les GMF ont permis de réduire certains coûts liés à l'utilisation des services chez la clientèle inscrite vulnérable2 sur cinq ans. C'est ce que nous révèle l'étude réalisée par Erin Strumpf, professeure à l'Université McGill, en collaboration avec l'ESPSS. Cette étude comprend 79 GMF, de première génération, qui ont vu le jour entre le 1er novembre 2002 et le 31 janvier 2005.

    Alors que les coûts totaux (figure 1) augmentent dans les cohortes de patients suivis en GMF et en non GMF, l'augmentation est cependant moins forte pour les patients suivis en GMF. Ces économies relatives sont attribuables à une diminution de 1 % des coûts en GMF par rapport aux non GMF en lien avec les visites ambulatoires auprès de médecins spécialistes, et de 2 % en lien avec les visites auprès des...

Subscribe to Julie Fiset-Laniel