Système de surveillance et de prévention des impacts sanitaires des événements météorologiques extrêmes (SUPREME)

Le Système de surveillance et de prévention des impacts sanitaires des événements météorologiques extrêmes (SUPREME) est une source d’information permettant aux intervenants régionaux et ministériels du réseau de la santé publique d’avoir accès, dans un seul endroit et à partir d’un portail sécurisé, à de l’information sanitaire et météorologique relative aux impacts sur la santé des événements météorologiques extrêmes (Toutant et al., 2011). Il permet aux intervenants d’être mieux équipés pour prendre des décisions éclairées quant au déclenchement des mesures de prévention lors d’un événement météorologique extrême menaçant la santé des populations. Ce système a été développé par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), en vertu d’un mandat confié par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans le cadre du Plan d'action 2006-2012 sur les changements climatiques (PACC).

La première composante du système SUPREME, soit les « Avertissements », transmet, par courriel, à ses abonnés (personnel du RSSS, sécurité civile), des avertissements en temps réel lorsque les prévisions météorologiques signalent un éventuel événement météorologique extrême dans les prochaines heures. Sa deuxième composante, soit le Portail SUPREME, permet de faire la surveillance et la vigie de 6 aléas (vagues de chaleur, inondations, froid intense, incendies de forêt, neige abondante, verglas) et de leurs conséquences sur la santé. Les indicateurs de santé humaine diffusés dans le SUPREME comprennent le nombre de décès, d’hospitalisations, de consultations toutes causes à l’urgence, de transports ambulanciers et d’appels à Info-Santé. Sa troisième composante, le Géo portail de santé publique, est décrite dans la section Geo portail de santé publique.

Dans le cadre de la surveillance des impacts de santé mentale, le SUPREME pourrait s'avérer utile pour l’historique des phénomènes météorologiques, la comparaison avec les statistiques météo historiques pour une région donnée ou l’ensemble du Québec, et la vigie sanitaire.

Dernière modification: 

18 mars 2019