Actualité

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 28 mai 2018

    Santé Canada a mené au printemps 2018 deux consultations publiques concernant les méthodologies d’analyse de risque ou des recommandations pour la qualité de l’eau potable. La première portait sur un document qui fournit des renseignements à propos de l’évaluation quantitative du risque microbien (ÉQRM) dans l’eau potable. Le but de ce document est de proposer aux autorités réglementaires, aux décideurs, aux propriétaires de systèmes d’eau potable et aux consultants des conseils sur l’utilisation de l’ÉQRM pour les aider à comprendre les risques microbiologiques dans les systèmes d’eau potable au Canada. Les scientifiques et les spécialistes en eau potable, ainsi que le public, étaient invités à commenter la mise à jour jusqu’au 11 mai. Le document, intitulé...

  • 28 mai 2018

    Le 19 février 2018, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie québécoise sur les pesticides, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, madame Isabelle Melançon, a annoncé une modernisation des règlements encadrant l’utilisation et la vente des pesticides les plus à risque. Ces produits sont jugés plus à risque en raison de leurs effets négatifs sur la santé humaine et animale. Il s’agit de cinq pesticides, soit : atrazine, chlorpyrifos et trois néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame). Un nouveau concept de prescription agronomique est désormais introduit. Ainsi, ces pesticides ne pourront désormais être...

  • 28 mai 2018

    Le 17 avril 2018, l’Health Effect Institute (HEI) a publié son rapport State of Global Air 2018 (1). Il s’agit de la première mise à jour de ce rapport annuel et du site Web interactif lancé en 2017. Pour la première fois, des estimations mondiales de l'exposition et des impacts sanitaires liés à la pollution de l’air intérieur provenant de l’usage de combustibles solides (notamment pour s’éclairer, se chauffer et cuisiner) sont disponibles.

    Selon le State of Global Air 2018, la pollution de l'air est la principale cause environnementale de décès dans le monde. En 2016, 7 milliards de personnes, soit plus de 95 % de la population mondiale, ont été exposées à des concentrations de pollution de l’air excédant les...

  • 28 mai 2018

    La Presse adresse la délicate question des risques associés à l’exposition aux rayons X à une série de spécialistes œuvrant dans le domaine de la santé dentaire et de la radioprotection. Selon Santé Canada, près de 14 millions de Canadiens passent une radiographie dentaire chaque année. Cet examen engendre une exposition aux rayons X susceptibles d’endommager l’ADN des cellules saines et potentiellement induire un cancer. Il y a un fort consensus voulant que les radiographies doivent être prises en fonction des besoins et non de façon routinière ou systématique. Alors que la décision de prendre ou non une radiographie doit reposer sur le jugement clinique du dentiste, les clients des cliniques dentaires doivent être attentifs à la surutilisation de cet outil diagnostique. Bien...

  • 28 mai 2018

    Depuis plusieurs décennies, les risques et les effets sanitaires potentiellement engendrés par l’exposition populationnelle aux champs électromagnétiques (CEM) constituent une importante préoccupation sociétale. Au Canada comme à l’étranger, les autorités sanitaires déploient des mesures pour documenter et encadrer ce type d’exposition. De plus, la littérature scientifique et grise rapporte fréquemment les résultats de nouvelles études de cas portant sur divers symptômes attribués à l’exposition aux CEM. C’est dans la foulée de ses précédents rapports, et dans l’optique de procéder à une analyse détaillée de cette question, que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) de France a réalisé un nouvel avis portant sur l’...

  • 28 mai 2018

    Le 27 novembre 2017, CAREX Canada a publié un rapport de suivi portant sur le dépistage du radon dans les écoles canadiennes. CAREX (CARcinogen Exposure) est un projet de recherche multi-institutionnel qui combine l’expertise de chercheurs universitaires et de professionnels du gouvernement pour générer un programme de surveillance des cancérogènes au Canada. Sous la direction de la professeure Anne-Marie Nicol, l’équipe de CAREX a d’abord mené une enquête auprès des responsables des provinces et territoires afin de brosser un portrait de l’état du dépistage et de la mise en œuvre des travaux d’atténuation menés dans les écoles, où des concentrations de radon excédant la ligne directrice fédérale (200 Bq) ont été observées.

    Voici les principales conclusions de l’enquête :...

  • 28 mai 2018

    La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, madame Lise Thériault, confirme que le Gouvernement du Québec investira près de 5,6 millions pour lutter contre la mérule pleureuse. La mérule pleureuse (Serpula lacrymans) est un champignon lignivore, également nommé « cancer du bâtiment », parce qu’il détruit aussi bien le bois œuvré que les matériaux contenant de la cellulose (papier et carton) lorsque les conditions sont propices à sa prolifération. En marge de cette annonce diffusée le 3 avril dernier, la ministre soulignait que cette somme permettrait de mettre sur pied un programme d'intervention pour soutenir les propriétaires de résidences touchées par ce type de contamination fongique, sous forme de prêt ou de garanties de prêt. De plus,...

  • 28 mai 2018

    Une centaine de représentants de la société civile se sont réunis le 20 février dernier, à Québec, pour réfléchir à une Politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. La notion d’aménagement est complexe et regroupe sous un même chapeau différents ministères et textes législatifs, et a des répercussions sur différentes sphères de la société, que ce soit la santé, les transports, l’environnement, etc. Lors de cette rencontre, les participants ont manifesté leur désir de voir la question de l’aménagement du territoire mieux coordonné, moins éparpillé, moins travaillé en silo pour une vision plus claire. Au-delà de plaider pour une politique, ces acteurs ont profité de cette première rencontre pour réfléchir à la forme que pourrait prendre une telle politique....

  • 28 mai 2018

    Des modélisations ont permis à une équipe de chercheurs de déterminer l’impact financier sur les soins de santé de la mise en œuvre de mesures de mitigation pour freiner l’augmentation des températures à 1,5 oC, comme spécifié dans l’Accord de Paris. Différents scénarios ont été analysés et les bénéfices les plus importants se manifesteraient dans le cadre d’une intervention où tous les pays réduiraient leurs émissions à proportion égale : les coûts des mesures prises pour diminuer la pollution sont estimés à 22,1 billions (en dollars américains), et les co-bénéfices en santé sont évalués à 54,1 billions (en utilisant la valeur de vie statistique).

    Si la réduction des gaz à effet de serre demeure primordiale, les exemples en matière d’adaptation sont aussi...

  • 23 février 2018

    Dans cette deuxième édition des questions émergentes, le Programme des Nations unies pour l’Environnement (ONU Environnement) met en évidence six problématiques environnementales qui mobiliseront les décideurs des gouvernements, du secteur privé et de la société civile, soit la résistance aux antimicrobiens, les nanomatériaux, les aires marines protégées, les tempêtes de sable et de poussière, l’énergie solaire et les déplacements environnementaux. Le rapport Frontières 2017 : questions émergentes d'ordre environnemental vise à fournir à ces décideurs les connaissances nécessaires à une action rapide et à proposer des solutions. Élaboré par un réseau mondial...

Pages

S'abonner à Actualité