Bulletin d'information en santé environnementale

 Bulletin d'information en santé environnementale

1 juin 2016

Depuis le début de l’année 2016, plusieurs pays d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et des Caraïbes font face à une importante éclosion du virus Zika, de la même famille que le virus de la Dengue, du Nil Occidental et Chikungunia. Ce virus peut être transmis à l’humain par l’entremise d’un moustique du genre Aedes (A aegypti et A. albopictus). Parmi les personnes infectées, 80 % sont asymptomatiques. Quant aux individus symptomatiques, ils présentent de la fièvre, des éruptions cutanées, des douleurs articulaires ou des conjonctivites. L’aire de distribution du moustique vecteur de cette zoonose ne s’étend pas à l’heure actuelle au territoire canadien.

Récemment, l’hypothèse que ce virus puisse être transmis d’une mère infectée à son fœtus a été...

1 juin 2016

Le 12 décembre 2015, 195 pays, dont le Canada, ont signé l’Accord de Paris qui vise à limiter l’augmentation de la température moyenne de la planète en dessous de 2oC par rapport au seuil préindustriel, et à poursuivre l’action afin de limiter cette augmentation à 1,5oC si possible. Cette entente, qualifiée d’historique, s’inscrit dans le contexte de l’augmentation de la température moyenne de la planète, alors que la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) annonçait en janvier dernier que l’année 2015 est la plus chaude jamais enregistrée.

Face au défi que représente le changement climatique, l’Accord de Paris reconnait notamment une responsabilité partagée, mais différenciée, des États, c’est-à-dire selon les capacités et les contextes...

1 juin 2016

La valeur-p (en anglais p-value) est une statistique communément utilisée dans une multitude de domaines scientifiques, notamment en santé environnementale et en santé publique, afin d’identifier des différences de moyenne statistiquement significatives entre deux ou plusieurs groupes. Celle-ci se définit comme la probabilité d’obtenir un résultat aussi ou plus extrême que celui observé si l’hypothèse nulle est vraie.

Le débat autour de l’utilisation de la valeur-p n’est pas nouveau. La valeur-p, qui est le « gold standard » de la validité statistique, n’est pas aussi fiable que de nombreux scientifiques le croient pour conclure ou non à un réel résultat significatif et, déjà dans le passé, d’autres ont tenté de décourager son utilisation ou, à tout le moins,...

1 juin 2016

Depuis le 1er janvier 2016, les conducteurs français soucieux de la qualité de leur environnement pourront arborer sur leur pare-brise une vignette faisant état du niveau des émissions polluantes de leur véhicule. Ce programme d’émission de « certificats de la qualité de l’air » ou « Crit’Air », proposé par les instances françaises, constitue une mesure complémentaire destinée à la lutte contre la détérioration de la qualité de l’air extérieur. L’adhésion au programme n’est cependant pas obligatoire, l’objectif de cette mesure volontaire étant d’inciter les utilisateurs de la route à opter pour des véhicules propres et non à stigmatiser ces derniers. Il est à noter que ce programme concerne tant les motos, les voitures, les camions, les poids lourds que les autobus.

...

1 juin 2016

Pékin était de nouveau plongé dans le smog en décembre 2015. Deux épisodes majeurs de pollution atmosphérique ont été observés à quelques jours d’intervalle dans la mégapole chinoise. Les spécialistes locaux ayant rapporté l’événement relatent que la concentration de contaminants de l’air extérieur dépassait dix fois les seuils jugés sécuritaires par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). L’exposition aux substances nocives présentes dans le smog (dont les NOx, les COV, l’O3, et les PM2.5) est susceptible d’occasionner des excès de mortalité, surtout chez les groupes de personnes les plus vulnérables. Il est à noter qu’à l’échelle mondiale, cette pollution serait responsable de plus de trois millions de décès prématurés annuellement, soit environ 1 décès...

Pages

S'abonner à Bulletin d'information en santé environnementale