Bulletin d'information en santé environnementale

  • Brèves d'actualité

Impact de la pollution lumineuse sur la transmission du virus du Nil occidental

Une équipe de chercheurs de l’Université de Floride a étudié l’effet de la pollution lumineuse sur la transmission du virus du Nil occidental (VNO). L’étude expérimentale a été réalisée en comparant deux groupes de moineaux infectés par le VNO, une moitié exposée à la lumière et l’autre moitié ayant dormi dans le noir. Les résultats ont montré que ceux ayant été exposés à la lumière sont restés deux fois plus longtemps infectés par le VNO, augmentant ainsi les probabilités d’infecter d’autres animaux. L’article La pollution lumineuse, alliée du virus du Nil occidental, explique les fondements scientifiques sous-jacents au phénomène observé. Il montre également l’importance d’étudier le potentiel de l’utilisation intensive de la lumière sur le cycle de transmission des maladies pouvant potentiellement prévenir certaines maladies chez les humains.

Sources :

Radio-Canada, Renaud Manuguerra-Gagné (19 janvier 2018)