Articles de février 2017

 Bulletin d'information en santé environnementale

6 février 2017
  • Patrick Poulin, Ph. D., conseiller scientifique
  • Équipe scientifique sur l’environnement intérieur, Direction de la santé environnementale et de la toxicologie
  • En collaboration avec Marie-Eve Levasseur, Jean-Marc Leclerc et Pierre Lajoie
  • Équipe scientifique sur l’environnement intérieur, Direction de la santé environnementale et de la toxicologie
  • Avec la participation spéciale de Patrick Bélanger, Centre de toxicologie du Québec (CTQ)
  • et de Mathieu Valke, Michelle Gagné et Marie-Hélène Bourgault, Direction de la santé environnementale et de la toxicologie

Il est reconnu que les populations des pays industrialisés passent plus de 90 % de leur temps dans les milieux intérieurs, un comportement qui engendre des enjeux de santé publique propres à ce type d’environnement. En effet, les bâtiments publics et privés abritant ces populations sont constitués, meublés et décorés de matériaux synthétiques qui sont susceptibles d’émettre et de disperser diverses substances organiques potentiellement nocives pour les occupants. De plus, la présence de certains produits de consommation, de même que l’utilisation de produits de nettoyage et de fragrances, tendent à accentuer la charge et la diversité de ces substances dans les milieux intérieurs. L’exposition à ces dernières est généralement plus importante dans les environnements intérieurs qui ne sont pas adéquatement entretenus ou mal ventilés.